Sélectionner une page

Dans cette vidéo, vous allez apprendre quelques exercices pour les fesses à la portée de tout le monde pour muscler les fessiers avec un mouvement très simple et très tonifiant.

De belles fesses, c’est hyper sexy : il n’y a qu’à voir le succès de Beyoncé ou de Monica Belluci ! Pas la peine donc de complexer si vous avez un popotin rebondi… à condition de leur assurer un joli galbe, c’est-à-dire de les muscler.

Exercices pour les fesses: Petite leçon d’anatomie

Outre de bonnes réserves de graisse, les fesses abritent trois muscles différents :

– Le grand fessier: Situé à l’arrière du bassin, il est le plus volumineux et le plus superficiel des muscles fessiers. Egalement baptisé « le postérieur », il constitue l’essentiel de la région fessière. Tonifié, c’est lui qui donne l’aspect bombé des fesses.

– Le moyen fessier. Situé sur le côté du bassin, il constitue un muscle épais et court en forme d’éventail qui permet notamment d’effectuer des mouvements d’élévation latérale et de rotation de la hanche. Tonifié, c’est lui qui souligne le haut des fesses, en plus de participer à leur galbe.

– Le petit fessier. Situé beaucoup plus en profondeur que les autres, il donne -comme le moyen fessier- le contour rond de la hanche. Tonifié, c’est lui qui évite les débordements sur le côté, à la jonction entre la cuisse et le bassin, là où se niche justement une masse graisseuse assez importante chez la femme.

Les fessiers sont souvent une des premières parties qu’il faut renforcer. Travailler les fessiers raffermit cette partie du corps et lui donne du galbe. L’effet esthétique de trois séances de fessiers par semaine peut être remarquable. Faîtes-en donc une à trois fois par semaine, pendant 10 à 20 minutes selon votre niveau.

Share This