Sélectionner une page

Considéré comme le régime alimentaire idéal à la conservation d’une bonne santé, le régime crétois est devenu une méthode de perte de poids traditionnelle de la région méditerranéenne. Contrairement aux autres régimes amaigrissants quelques fois sans succès, décevant et lassant, les effets bénéfiques du régime crétois se prolongent de façon durable tout en gardant une bonne hygiène de vie.

En quoi consiste le régime crétois ?

Il est basé sur un apport calorique relativement faible par rapport à l’activité physique déployé. Le pain et les céréales assurent l’apport énergétique, et le sucre est remplacé par du miel.

La consommation de fruits, de légumes et de fruits secs est à privilégier, ainsi que l’utilisation de l’huile d’olive pour condiment, cuisson ou élément de cuisson.

La consommation de viandes rouges doit être restreinte, et remplacée par les poissons.

Le régime crétois implique également très peu de lait, de beurre et de margarine,  il faut manger à la place du fromage frais de brebis ou de chèvre, et du yaourt allégé.

Le régime crétois
Il est préconisé de consommer avec modération du vin rouge au cours des repas (1verre par repas).

L’activité physique régulière est aussi un de ses secrets.

 

Avis médicaux sur le régime crétois

Depuis les années 50, plusieurs études ont confirmé que les Crétois ont un IMC (Indice de masse corporelle) très bas. Ce régime hypocalorique et équilibré  permet une perte de poids régulière et facile à stabiliser, avec une sensation de satiété et de bien-être. C’est un moyen de prévention contre l’obésité.

Une étude américaine  s’étalant sur 10ans a débuté en 1956, comparant le taux de mortalité coronarienne et les habitudes alimentaires de 7 pays occidentaux : États-Unis, Finlande, Pays-Bas, Japon, Italie, Yougoslavie, Grèce et Crète.

Il en est ressorti un taux de mortalité cardio-vasculaire beaucoup plus bas chez les Crétois que dans les autres pays, grâce à leur alimentation particulière. Une habitude alimentaire citée dans le régime plus haut, permettant :

  •  Une action préventive sur les maladies cardio-vasculaires.
  • Une action antioxydante contre le vieillissement et les cancers.

 

 

Share This