femme qui fait d sport pour maigrir

Quel sport pour maigrir quand on n’aime pas le sport?

Sport Pour MaigrirCe n’est pas facile de pratiquer un sport pour maigrir. Pour certains, c’est tout à fait naturel. Mais pour la majorité des personnes qui sont en situation de surpoids, c’est déjà difficile et parfois douloureux de « faire les choses que les maigres font ». Alors même pour commencer, c’est la galère. Voici quelques astuces pour vous aider à vous motiver et à commencer enfin à pratiquer des exercices que vous n’allez pas détester et abandonner un jour après avoir commencé.

Une de nos lectrices nous raconte : « J’ai toujours eu des problèmes avec mon poids, depuis mon adolescence. Pas nécessairement par rapport à ma santé, car j’ai toujours été en bonne santé, mais je galère car je voudrais être plus jolie et surtout me sentir mieux dans ma peau. Cependant, lorsqu’on est déjà en surpoids, beaucoup d’activités physiques que les autres pratiquent avec toute la facilité du monde me semblaient très dures voire impossibles à effectuer. Les exercices de cardio ? Le footing ? Le Crossfit ? Tout ça n’est pas pour moi ! »

Notre lectrice n’est certainement pas la seule à avoir cette relation problématique avec le sport et les programmes d’entraînement pour perdre du poids. En réalité, tout le monde est convaincu qu’ils sont très efficaces et qu’ils donnent des résultats rapides et durables. Seulement, lorsqu’on est un débutant ou lorsqu’on est déjà en surpoids, on a l’impression que les exercices pour maigrir font plus de mal que du bien, tant sur le plan moral que physique. Et souvent, on ne prend même pas la peine d’essayer.

Nous ne parlons pas ici des personnes légèrement en surpoids, qui arrivent à supporter la petite gêne. Nous évoquons plutôt le cas des ceux parmi nous qui vivent le crossfit ou le footing comme une expérience non seulement désagréable, mais douloureuse et parfois même nocive à cause de leurs kilos en trop.

Voici quelques astuces qui peuvent vous aider réellement à trouver la motivation nécessaire pour vous mettre au sport et améliorer votre vie.

Envie de Maigrir sans stress?

Comprendre la perte de poids

Recevez nos trucs, astuces, et conseils exclusifs pour maigrir dans la joie, ainsi que votre guide gratuit de bienvenue, en vous inscrivant à notre newsletter...

Avant de commencer un sport pour maigrir: Soyez réaliste et accordez-vous du temps

Nous sommes tous passés par cette case : la période de lamentation. Cependant, tous ceux qui passent leur temps à se lamenter et à se blâmer continuellement pour la situation actuelle n’en finiront probablement jamais et vivront dans la frustration et le sentiment éternel d’impuissance. Il y a une explication scientifique à ça. En effet, si vous vivez un sentiment irrépressible de culpabilité, dans votre esprit, vous continuez à faire fixation et vous n’avancez pas, au lieu de faire évoluer les choses. Et tout écart est vécu comme un échec personnel désolant et déprimant.

Les recherches ont montré que l’auto-compassion vous permet de voir le sport et les exercices pour maigrir d’une perspective évolutive et constructive qui en fait une aptitude à améliorer.

Dans son courrier, notre lectrice finit avec cette phrase : « Une dernière chose, être en surpoids n’est pas un défaut ! Il ne faut pas le voir comme ça ! ».

Assez souvent, les personnes en surpoids ont tendance à penser que « quelque chose ne va pas bien pour elles ». Pas forcément ! Malheureusement, lorsque ces personnes échouent dans leurs efforts de régimes, elles continuent à penser que quelque chose cloche chez elles et s’en veulent encore plus.

Les programmes de téléréalité de perte de poids commencent souvent avec une personne qui ne supporte plus son look et souffre de multiples problèmes de santé. Nous admettons que ces choses-là peuvent déclencher l’envie de se prendre en charge, mais elles ne pourront jamais entretenir la motivation à long terme.

N’écoutez pas les gens qui vous disent « Tu n’as qu’à t’inscrire dans une salle de sport ! » ou encore « Tu n’as qu’à manger moins ! » ou la célèbre –mais inutile – « mange moins et bouge plus ». Oubliez toutes ces phrases clichées et concentrez-vous sur l’essentiel, sur VOUS !

Si vous êtes tout le temps en train de voir votre taille de vêtements, votre tour de taille, votre apparence devant le miroir, ça ne vous motivera qu’à court terme. Si vous vous concentrez beaucoup sur ces paramètres, vous vivrez très mal les éventuels faux pas en cours de route. Vous vous en voudrez beaucoup et ça vous ramènera à la case zéro.

Vous devez vous concentrer plutôt sur les bénéfices à long terme et utiliser les bénéfices immédiats comme outils de motivation. Pour résumer, commencez à vous prendre en charge parce que vous vous aimez et que vous souhaitez être aussi sain et aussi épanoui que possible.

Sport Pour Maigrir

Un style de vie sain est une aptitude à améliorer et non pas une tâche à effectuer

Vous devez vous mettre dans la tête qu’un style de vie sain est une aptitude que vous devez faire évoluer continuellement et non pas quelque chose que vous commencez à faire un matin, sur un coup de tête. Si vous pensez pouvoir adopter du jour au lendemain un régime sévère sans le moindre écart ou 2 heures de vélo quotidiens ou encore une heure de footing matinal, alors vous demandez beaucoup trop à votre corps et à votre esprit et ils risquent tous les deux de vous laisser tomber.

Votre approche du régime et des exercices doit se faire comme un apprentissage.
Si vous chutez et que vous vous écorchez le genou en apprenant à faire du vélo pour la première fois de votre vie, vous n’allez sûrement pas culpabiliser et vous en vouloir à mort. Vous ne vous direz pas : « J’abandonne ! Quelque chose ne va pas chez moi. Je ne suis pas suffisamment discipliné et fort pour apprendre à faire du vélo ! ». Non, vous vous direz sûrement que vous allez progresser, que vous avez encore le temps d’apprendre et que vous devez faire plus d’effort pour y arriver.

Vous devez considérer la perte de poids de cette même manière. Il s’agit bel et bien d’une aptitude dont l’évolution dépend de plusieurs paramètres physiques, psychologiques et nutritionnels. Ceci a une implication capitale. Vous avez le droit de vous pardonner les écarts et les faux pas. Compatissez avec vous-même lorsque ça arrive et allez de l’avant.

La plupart des gens ne se croient pas capables d’effectuer des activités difficiles sans entraînement, qu’il s’agisse d’un nouveau boulot, d’apprendre une nouvelle langue ou de se mettre à la peinture. Il n’y a aucune raison de s’attendre au contraire par rapport au régime, au sport ou de tout autre élément d’un style de vie sain.

Regardez autour de vous. Les régimes sévères à court terme, les programmes soudains d’exercices très intensifs n’ont pas cessé de montrer leur inefficacité.

Trouvez quelque chose que vous aimez !

Retrouver l’état d’esprit adéquat, c’est faire la moitié du chemin. Le reste consiste évidemment à mettre en pratique les plans que vous avez établis. Si vous galérez vraiment avec votre poids ou si vous ne savez pas par où commencer, ça peut être l’un des obstacles les plus durs que vous devez franchir. Quel type d’exercice vous devez faire ? Comment savoir si ça va marcher ? Comment donner un vrai coup de pouce à votre régime et à votre activité physique habituelle ?

Franchement, la meilleure réponse à ces questions est de les ignorer. Si vous commencez à penser aux résultats dès le début et si vous voulez faire les choses à la perfection dès la première fois, alors vous êtes sur le mauvais chemin. Nous connaissons tous des personnes qui se sont mises au jogging ou à l’entrainement cardiovasculaire, parce qu’elles croient qu’elles devaient le faire, qu’elles n’avaient pas le choix. Elles ont détesté ces activités, mais elles ont quand même continué à les pratiquer jusqu’à ce que quelque chose a eu lieu et elles ont dû rater une journée. Ça peut bien être des vacances, une réunion urgente, une maladie. Et c’était tout ce qu’il leur fallait pour arrêter définitivement.

C’est beaucoup plus intéressant de trouver une activité que vous aimez, car en la pratiquant, vous joindrez l’utile à l’agréable. Ne vous souciez pas de l’intensité de l’activité à effectuer. Pensez juste à faire quelque chose qui vous fait plaisir. Ne fonctionnez pas suivant le « tout ou rien » en pensant que vous allez commencer à faire une heure de cardio à partir de demain et que vous allez continuer à le faire toute votre vie. Commencez doucement avec ce que vous pouvez faire, même si c’est très peu et une fois par semaine. C’est très important de vous concentrer sur ce que vous pouvez faire et de commencer votre apprentissage de ce point-là.

Sport pour maigrir

Concentrez-vous sur le sport pour maigrir que vous pouvez faire maintenant

Une fois que vous aurez décidé ce que vous voulez pratiquer comme activité, vous devez commencer ! Que ce soit un cours de karaté, une demi-heure de Wii Fit ou une quinzaine de minutes de vélo d’appart devant la télé chaque jour, commencez lentement et soyez à l’écoute de votre corps. Si vous avez un style de vie particulièrement sédentaire, ne vous attendez pas à un début explosif.

La meilleure stratégie est de commencer sans être pressé et sans vouloir accélérer le rythme à tout prix, afin de rattraper ceux qui en font beaucoup plus. N’oubliez pas que eux, ils ont plus d’expérience que vous et qu’ils ont sûrement commencé quelque part et pris le temps de s’entraîner avant d’en arriver là.

Commencez là où vous êtes avec ce que vous avez comme moyen. Ne vous découragez pas en pensant à ce que vous ne pouvez pas faire actuellement. Car, vous savez, il y’a beaucoup d’activités sportives amusantes susceptibles de vous plaire tout en vous permettant de bouger convenablement. La clé est de trouver celle qui vous convient.

Evidemment, les exercices très légers et très courts ne vous permettront pas de retrouver la forme immédiatement et ne vous rapprocheront pas rapidement de votre objectif de poids. Mais ce n’est pas ça l’important. En commençant lentement et en faisant ce que vous pouvez faire, vous construisez de bonnes habitudes. Vous commencez déjà à bouger et à préparer votre corps à l’activité, et c’est déjà un grand pas.

Nous ne disons pas que vous devez garder ce rythme tout le temps. Mais il faut bien commencer quelque part, et mieux vaut là où vous vous sentez bien que de vous frustrer et vous décourager.

Un style de vie sain équivaut à une barre de santé d’un jeu vidéo. Gardez-la pleine!

Une fois que vous aurez commencé, restez à l’écoute de votre corps. Vous aurez un feedback immédiat qui vous aidera à ajuster et adapter votre activité.

Imaginez que votre motivation à perdre du poids est représentée par une barre de santé dans un jeu vidéo. Vous voyez, les barres qui se vident lorsque votre caractère reçoit un coup ou fait une chute. Cette barre est pleine à craquer au début, puis elle se vide petit à petit. Si elle est réduite à 0, vous perdez la motivation et vous ne faites plus d’effort pour maigrir.

Cette barre a plusieurs caractéristiques :
– Les activités douloureuses ou désagréables ou qui nécessitent l’utilisation des ressources limitées comme le temps et la force vident la barre de motivation.
– En revanche, l’observation de résultats concrets remplit la barre de motivation. Les résultats concrets sont : la perte de poids, la perte de tour de taille, un changement visible devant le miroir, etc. Faites attention aux faux résultats. Ils peuvent vous induire en erreur et vider la barre de motivation tout de suite après.
– Les choses qui rentrent dans le cadre des habitudes peuvent remplir la barre de motivation comme elles peuvent la vider.

Prenons quelques exemples d’activités. Voyons l’effet du jogging, que personne ne peut prétendre être malsaine, sur votre barre de motivation. Pour ceux d’entre nous qui sont en surpoids, le jogging est un ennemi juré. Elle fait transpirer, coupe le souffle, fait mal aux genoux et procure une sensation détestable d’impuissance. Ces effets vident votre barre de motivation. Vous observerez probablement des résultats tangibles, mais pas suffisamment pour justifier tous les préjudices que vous subissez.

A propos de résultats tangibles, ceux-ci ne se réduisent pas à la perte de poids ou à une taille affinée. Si vous avez l’impression que vous dormez mieux, que vous avez plus d’énergie au cours de la journée, que vous êtes plus motivé en allant au bureau ou encore que vous gérez le stress quotidien beaucoup mieux, alors vous y êtes déjà ! Ces bénéfices diminuent lorsque vous ratez quelques uns de vos exercices, alors vous allez devoir vous y remettre. Vous souhaitez vous y remettre, car vous appréciez tous ces avantages.

Un régime très sévère diminue, lui aussi, votre barre de motivation. Car tout régime draconien implique des maux de tête, des douleurs variables, une sensation continue de faim, etc. Mais supposons qu’on modifie le régime de manière à diminuer la sensation de faim et les différentes douleurs autant qu’on le peut tout en continuant de voir des résultats. C’est ainsi qu’on transformera ce régime en un grand allié qui remplira la barre de motivation ! ça rejoint le concept de boucle de feedback positif.

Le feedback est positif, il remplit votre barre de motivation et vous permet de vous rapprocher de vos objectifs. Mais comment utiliser ce feedback en pratique ?

En effet, pour perdre du poids, vous devez créer un déficit calorique. Ce qui signifie que vous devez dépenser plus d’énergie que vous n’en consommez. Il n’y a aucune autre solution. C’est une équation mathématique qu’on ne peut pas contourner.

Cependant, vous pouvez la résoudre de 2 méthodes différentes. Vous pouvez soit diminuer votre apport calorique (donc faire un régime), soit dépenser plus de calories (donc faire du sport). Mieux encore, vous pouvez faire les deux, si vous ne vous sentez pas à l’aise en allant spécialement vers l’une des deux méthodes.

Ralliez les deux pour garder votre barre de motivation remplie. Tant que cette barre sera remplie, vous continuerez d’avancer, vers l’une ou l’autre des deux méthodes. Et les deux sont parfaitement fonctionnelles, alors il vous suffit de trouver l’équilibre qui vous évitera de retomber dans la frustration qui videra définitivement votre barre. Cet équilibre, vous le retrouverez grâce au feedback positif de votre corps. C’est justement là que réside l’intérêt d’écouter votre corps.

N’ayez pas peur d’ajuster votre programme d’exercices quand il le faut. Si vous aimez jouer au ping pong, mais que vos poignets et vos genoux vous font mal à chaque fois que vous y jouez, réduisez un peu l’intensité des parties ou fragmentez-le pour ne pas avoir mal en faisant quelque chose que vous aimez. On ne voudrait surtout pas transformer une activité que vous aimez en une mauvaise expérience.

Gardez toujours en mémoire votre barre de motivation. Faites de votre mieux pour la remplir et évitez tout ce qui peut la vider. En vous forçant, vous la videz progressivement et viendra le jour où elle sera complètement vide et que vous arrêterez de faire de l’effort.

Sport Pour Maigrir

Non à la solitude : faites le suivi de vos progrès et demandez de l’aide aux autres

Finalement, quel que soit ce que vous décidez de faire, ne le faites pas tout seul. Vous aurez beaucoup plus de succès si vous faites appel à l’aide et au soutien de vos amis et des gens qui vous aiment. Il ne faut pas nécessairement dévoiler votre objectif aux autres et vous n’êtes pas non plus obligé de raconter vos écarts et vos faux pas à tout le monde. Mais avoir un réseau de soutien autour de vous est très bénéfique.

Commencez à faire le suivi de vos activités et parlez-en à votre réseau de soutien. Attention tout de même, il ne faut pas que ce suivi se transforme en une obsession par les résultats. Le suivi des résultats, comme nous en avons parlé avant, fait du bien mais peut devenir nocif à long terme lorsque vous aurez l’impression que l’effort n’est pas directement corrélé aux résultats. Dites-vous que vous voulez simplement garder un œil sur ce que vous faites et construire de bonnes habitudes et c’est tout.
Reprenons l’analogie avec les jeux vidéo. Souvent, vous recevez une potion de la part d’un personnage ami dans le jeu pour vous permettre de remplir votre barre de santé. Votre barre de motivation n’en diffère pas. Pensez donc à trouver un partenaire pour s’entraîner avec vous, ou demandez à votre conjoint de relever le défi du style de vie sain avec vous. Vous aurez plus de chance de réussir si vous mangez sain tous les deux et si vous faites de l’exercice ensemble plutôt qu’en vous y mettant tout seul.

Si vous pensez avoir besoin d’une aide extérieure, faites appel à un entraîneur. Vous n’êtes pas une star et vous n’allez par dépenser une fortune pour payer une personne ultra qualifiée. Le but est uniquement d’avoir quelqu’un avec qui s’entraîner et qui ne vous jugera pas et vous motivera davantage.

Pour le régime, envisagez les pilules amincissantes. Elles peuvent vous procurer le coup de pouce nécessaire dans vos efforts de perte de poids. Là encore, le tout est de choisir celles qui fonctionnent pour vous et qui sont adaptées à vos besoins. Faites le tour des articles du site, vous y trouverez plein d’astuces pour faire votre choix selon votre propre mode de vie et vos objectifs. Vous y trouverez également des articles pour vous mettre en garde contre les pseudo médicaments pour maigrir qui ne vous feront perdre que votre argent.

Comme nous l’avons dit, le fait de commencer est le plus dur. Une fois que c’est fait de la bonne façon, vous serez sur la bonne voie. Rappelez-vous que vous ne déclarez pas une guerre, mais que vous entreprenez un voyage sur la voie d’un style de vie sain. Et un voyage se doit d’être agréable, entrepris doucement et surtout adapté à votre rythme. Nous ne faisons pas tous les mêmes voyages, et ce voyage-ci ne doit pas faire l’exception.

Avant que vous ne le réaliserez, votre routine d’exercices deviendra une habitude et à chaque fois que votre corps vous réclamera de faire plus, vous le ferez naturellement et vous en tirerez le plus grand bénéficie. En cours de route, vous verrez des résultats tangibles qui vous motiveront encore plus, mais vous ressentirez – et c’est ça le plus important – un bien-être et un épanouissement beaucoup plus satisfaisants.

Envie de Maigrir sans stress?

Comprendre la perte de poids

Recevez nos trucs, astuces, et conseils exclusifs pour maigrir dans la joie, ainsi que votre guide gratuit de bienvenue, en vous inscrivant à notre newsletter...

Vos Commentaires 3

  1. Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais suivre vos conseils et on verra bien.
    Je sais qu’il va encore beaucoup grandir il fait déjà 160cm a 12 ans…et forcement vas s’allonger mais ayant été moi-même obèse durant plus de 40 ans cela me fait souci car je veux pas qu’il souffre comme j’ai souffert.

  2. Bonjour Élisabeth !
    Je ne vous répond pas en tant qu’expert santé mais en tant qu’ancienne enfant obèse , aujourd’hui j’ai 20 ans et un poids normal . Je ne sais pas si votre fils vit la situation de la même manière que moi je l’ai vécue mais j’espère que ces quelques conseils pourront vous aider.

    Premièrement à 12 ans, comme vous l’avez très justement remarqué, il peut sortir et acheter ce qu’il veut : rien ne sert de lui interdire ou de le forcer, au niveau de l’alimentation ou du sport ça ne fera que le braquer et rompre le dialogue par rapport à son poids ! A l’inverse, si vous avez le temps, essayez (seulement s’il est d’accord ) de l’emmener faire des activités physiques qui lui plaisent , comme par exemple de l’accrobranche ou un laser game ou simplement un jeu vidéo type wii où il faut bouger, ou moins onéreux visiter une ville/site historique/ zoo proche de chez vous a pied ou en vélo. Bref n’importe quoi qui lui plaise et qui le fasse bouger sans forcément être focalisé sur le sport, : proposez lui ces activités comme un divertissement/loisir et non comme un sport, parce que s’il est comme j’étais il va fuir rien qu’au mot sport ! Pour l’alimentation essayez peut être de lui préparer d’avance des collations équilibrées qu’il aime vraiment , encore une fois s’il est comme j’étais a son âge, il se jette sur les aliments typiques de grignotage, gras et sucres , parce qu’il ne lui viendrait simplement pas a l’idée que des fruits (ou n’importe quoi d’équilibre) bien préparés peuvent être bons et constituer un en-cas tout a fait satisfaisant. Si ces en cas sont prêts d’avance il se tournera avec plus de facilité vers eux plutôt que des gâteaux ou autre, a fortiori s’il sait que vous les avez préparés pour lui !

    Deuxièmement, surtout, surtout ne le forcez pas a parler de son poids. Dites lui que s’il veut vous parler de n’importe quel problème il peut toujours venir vers vous, sans orienter ce discours sur son poids. Un enfant de cet âge est en général sensible et ce que vous pouvez faire en voulant l’aider peut avoir l’effet inverse et l’enfoncer dans son malaise. Je ne me rappelle plus le nombre de fois ou je me suis sentie jugée, dévalorisée par ma mère qui ne voulait que m’aider a résoudre le problème ! Ne lui faites aucune remarque sur son physique, même dans le but de le faire réagir , car s’il se met en tête que vous le jugez (ce qui n’est bien sur pas la réalité mais une interprétation qu’il pourrait faire) il va avoir l’impression que vous ne l’aimez pas comme il est et ça peut avoir des conséquences dramatiques (ma relation avec ma mère en a longtemps fait les frais) . Au contraire montrez lui que vous l’aimez , et encouragez le quand il y a des résultats positifs, mais sinon aucune remarque sur son poids ! Essayez plus or d’influencer son comportement mais sans montrer explicitement que vous le faites pour lui faire perdre du poids.

    Troisièmement : ne vous dévalorisez jamais vous même si les résultats ne sont pas assez forts/rapides ! Le poids de votre fils ne remet aucunement en cause votre travail de mère, vous avez réalisé le problème et tentez de l’aider et c’est déjà super ! Ne perdez pas confiance, des solutions existent.
    Voilà , désolée pour la longueur et ce n’est que mon avis, je ne suis ni une nutrotionniste ni une médecin ! Bonne soirée et bon courage avec le surpoids de votre fils.

  3. Bonjour c’etait long mais interessant !!! Par contre je suis toujours aussi desamparee face au probleme de poids de mon fils.Du coup je culpabilise un max et je sais que ça aide pas.
    Il a 12 ans mesure 1m60 et pèse 80 kilos.En europe j’aurais surement trouver de l’aide mais nous avons emigres en tunisie et depuis 2 ans son problème n’a fait qu’augmenté .Je controle plus rien et je sais plus quoi faire pour le motiver.
    Nous exploitons une salle de sport et tous les jours je tente de le faire faire du sport mais rien.Il a tout essayer mais rien a duré.
    J’ai essayer les regimes mais il ce cache pour manger.Il trouve toujours le moyen de trouver de l’argent pour s’ acheter a manger.Ici il suffit de quelques centime pour acheter bombons chicolat chipps sandwich etc…
    Je lui parle de sa santé de son avenir mais rien.
    Avez vous des idées a me donner?
    Vraiment j’ai peur pour lui et je suis d’autant plus inquiette car j’ai moi même été obèse au poind de subir un bypass gastric pour arriver enfin a perdre du poids de manière definitive.Donc je sais ce qu’est une vie de gros et je veux pas ce pour mon fils.A la maison je fait tres attention a ce qu’il mange mais dehors!!!!
    Bref aidez moi svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *