Quel sport pour maigrir quand on n’aime pas le sport?

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Abc dit :

    vu comme ça c’est encore plus décourageant et vraiment je n’aime rien de rien, sauf la danse et l’équitation mais c’est trop cher je n’ai pas les moyens, quand à ne pas faire les choses seule, vous délirez où trouver le reseau de relations dont vous parlez ? quant à mes seuls proches ils n’ont vraiment pas que ça à faire.
    vraiment pour moi un mode vie sain est une corvee pas parce qu’il faut bouger ça encore _=ça va c’est parce que c’est long, fastidieux, régulier, ennuyeux, que les resultats mettent un temps fou à venir et qu’on revient au point de départ dès qu’on s’arrete, c’est le rocher de Sisyphe. Deprimant.

  2. elisabeth zammali dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais suivre vos conseils et on verra bien.
    Je sais qu’il va encore beaucoup grandir il fait déjà 160cm a 12 ans…et forcement vas s’allonger mais ayant été moi-même obèse durant plus de 40 ans cela me fait souci car je veux pas qu’il souffre comme j’ai souffert.

  3. Alexia dit :

    Bonjour Élisabeth !
    Je ne vous répond pas en tant qu’expert santé mais en tant qu’ancienne enfant obèse , aujourd’hui j’ai 20 ans et un poids normal . Je ne sais pas si votre fils vit la situation de la même manière que moi je l’ai vécue mais j’espère que ces quelques conseils pourront vous aider.

    Premièrement à 12 ans, comme vous l’avez très justement remarqué, il peut sortir et acheter ce qu’il veut : rien ne sert de lui interdire ou de le forcer, au niveau de l’alimentation ou du sport ça ne fera que le braquer et rompre le dialogue par rapport à son poids ! A l’inverse, si vous avez le temps, essayez (seulement s’il est d’accord ) de l’emmener faire des activités physiques qui lui plaisent , comme par exemple de l’accrobranche ou un laser game ou simplement un jeu vidéo type wii où il faut bouger, ou moins onéreux visiter une ville/site historique/ zoo proche de chez vous a pied ou en vélo. Bref n’importe quoi qui lui plaise et qui le fasse bouger sans forcément être focalisé sur le sport, : proposez lui ces activités comme un divertissement/loisir et non comme un sport, parce que s’il est comme j’étais il va fuir rien qu’au mot sport ! Pour l’alimentation essayez peut être de lui préparer d’avance des collations équilibrées qu’il aime vraiment , encore une fois s’il est comme j’étais a son âge, il se jette sur les aliments typiques de grignotage, gras et sucres , parce qu’il ne lui viendrait simplement pas a l’idée que des fruits (ou n’importe quoi d’équilibre) bien préparés peuvent être bons et constituer un en-cas tout a fait satisfaisant. Si ces en cas sont prêts d’avance il se tournera avec plus de facilité vers eux plutôt que des gâteaux ou autre, a fortiori s’il sait que vous les avez préparés pour lui !

    Deuxièmement, surtout, surtout ne le forcez pas a parler de son poids. Dites lui que s’il veut vous parler de n’importe quel problème il peut toujours venir vers vous, sans orienter ce discours sur son poids. Un enfant de cet âge est en général sensible et ce que vous pouvez faire en voulant l’aider peut avoir l’effet inverse et l’enfoncer dans son malaise. Je ne me rappelle plus le nombre de fois ou je me suis sentie jugée, dévalorisée par ma mère qui ne voulait que m’aider a résoudre le problème ! Ne lui faites aucune remarque sur son physique, même dans le but de le faire réagir , car s’il se met en tête que vous le jugez (ce qui n’est bien sur pas la réalité mais une interprétation qu’il pourrait faire) il va avoir l’impression que vous ne l’aimez pas comme il est et ça peut avoir des conséquences dramatiques (ma relation avec ma mère en a longtemps fait les frais) . Au contraire montrez lui que vous l’aimez , et encouragez le quand il y a des résultats positifs, mais sinon aucune remarque sur son poids ! Essayez plus or d’influencer son comportement mais sans montrer explicitement que vous le faites pour lui faire perdre du poids.

    Troisièmement : ne vous dévalorisez jamais vous même si les résultats ne sont pas assez forts/rapides ! Le poids de votre fils ne remet aucunement en cause votre travail de mère, vous avez réalisé le problème et tentez de l’aider et c’est déjà super ! Ne perdez pas confiance, des solutions existent.
    Voilà , désolée pour la longueur et ce n’est que mon avis, je ne suis ni une nutrotionniste ni une médecin ! Bonne soirée et bon courage avec le surpoids de votre fils.

  4. Elisabeth Zammali dit :

    Bonjour c’etait long mais interessant !!! Par contre je suis toujours aussi desamparee face au probleme de poids de mon fils.Du coup je culpabilise un max et je sais que ça aide pas.
    Il a 12 ans mesure 1m60 et pèse 80 kilos.En europe j’aurais surement trouver de l’aide mais nous avons emigres en tunisie et depuis 2 ans son problème n’a fait qu’augmenté .Je controle plus rien et je sais plus quoi faire pour le motiver.
    Nous exploitons une salle de sport et tous les jours je tente de le faire faire du sport mais rien.Il a tout essayer mais rien a duré.
    J’ai essayer les regimes mais il ce cache pour manger.Il trouve toujours le moyen de trouver de l’argent pour s’ acheter a manger.Ici il suffit de quelques centime pour acheter bombons chicolat chipps sandwich etc…
    Je lui parle de sa santé de son avenir mais rien.
    Avez vous des idées a me donner?
    Vraiment j’ai peur pour lui et je suis d’autant plus inquiette car j’ai moi même été obèse au poind de subir un bypass gastric pour arriver enfin a perdre du poids de manière definitive.Donc je sais ce qu’est une vie de gros et je veux pas ce pour mon fils.A la maison je fait tres attention a ce qu’il mange mais dehors!!!!
    Bref aidez moi svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.