Sélectionner une page

Femme PensiveLe poids idéal est devenu une obsession pour beaucoup de personnes, notamment dans le monde occidental, où la dictature de la minceur fait loi dans toutes les couches sociales. Il aurait été « idéal » si cette notion obéissait simplement à une formule mathématique, cela arrangerait tout le monde!

Si seulement on pouvait rentrer des paramètres dans un logiciel qui ferait les calculs nécessaires, et dire avec précision quel poids devrait peser telle ou telle personne pour que son poids soit considéré comme idéal ! Idéal pour qui et en fonction de quoi? Et pourquoi devrait-on chercher à peser le poids juste sur la balance? Existe-il réellement un poids idéal ? La réponse est tout aussi incertaine que la question. Le poids idéal, s’il existait, devrait être lié plutôt à la santé qu’à la mode ; et à l’équilibre psychologique interne plus qu’à la quête de satisfaire le regard des autres.

Heureusement qu’il existe tout de même des paramètres validés scientifiquement et qui ont fait leurs preuves pour aider à se rapprocher d’un poids idéal, qui n’est pas figé, mais qui permet de se considérer dans un poids idéal sans pour autant devoir impérativement porter une taille 36.

Le poids idéal, poids santé, et poids de forme, quelle différence ?

Le poids idéal ne devrait-il pas être le poids qui maintient le mieux en bonne santé et en meilleure forme? Existe-il vraiment une différence être ces appellations?

KiloC’est à peu près cela, avec quelques petites nuances, car le poids santé est le poids qu’on est censé conserver toute sa vie, pour rester en bonne santé sans avoir besoin de perdre ou de gagner du poids. C’est le poids qui permet d’être à l’abri des maladies cardiovasculaires, du diabète, des cancers en relation avec le surpoids.

Le poids idéal est également celui qui permet de ressembler à un être humain et non à un squelette sans un gramme de gras, car la maigreur est elle aussi cause de maladies comme les problèmes de fertilité chez la jeune femme.

Ce qui illustre le mieux la diversité de la notion du poids idéal, c’est le cas des sportifs. Certains doivent être trop corpulents alors que d’autres doivent être poids plume. Le poids idéal dans leur cas est donc spécifique à la discipline qu’ils pratiquent.

C’est le cas par exemple d’un rugbyman qui pèse 100 kilos et qui est pourtant au poids exigé par son activité, c’est ce poids qui le maintient en forme et en bonne santé. Un coureur de fond doit par contre être plutôt maigre, pourtant il réussit sans difficultés ses performances sportives.

Pourquoi calculer le poids idéal ?

Malgré tout ce qu’on peut dire sur la pertinence de calculer le poids idéal, il faut se pencher ne serait ce qu’une seule fois dans sa vie sur l’état de son corps et de sa corpulence.

Savoir quel poids serait le plus propice au maintien d’une vie active, sans maladies métaboliques et sans risques futures, s’avère nécessaire car tout cela est lié à la santé, et accessoirement à l’image. Pour cela, il est possible d’estimer le poids idéal, essayer de l’atteindre et de le garder pour que le reste de la vie soit consacré aux projets épanouissants et non pas à gérer l’effet yoyo !

Il est très judicieux de s’intéresser au poids idéal, ce qui dans la majorité des cas, aboutit à un changement des mauvaises habitudes alimentaires, et à combattre la sédentarité.

Ces nouvelles habitudes, contribuent à se protéger des maladies liées à une mauvaise hygiène de vie. Et même si on n’atteint pas ce fameux poids idéal, on sera en bonne santé plus longtemps et en meilleure forme physique et psychologique.

Comment calculer le poids idéal ?

Le calcul du poids idéal reste un outil d’estimation pour savoir si on est dans la bonne intervalle de poids, ou s’il est souhaitable de perdre du poids ou au contraire, d’en prendre un peu.

Plusieurs formules de calcul existent, et les plus compliquées sont utilisées par les nutritionnistes et les médecins qui sont en mesure d’effectuer d’autres mesures et de combiner plusieurs facteurs pour calculer le poids idéal.

Avant de passer entre les mains d’un spécialiste, et à moins d’avoir un besoin spécifique, il est aisé de calculer le poids idéal par des formules simples et fiables. La plus célèbre de ces formules est le calcul de la masse corporelle, IMC.

IMC, l’outil de mesure de poids le plus célèbre

Cet outil de mesure a été mis au point par un statisticien belge, appelé Adolph Quételet. D’ailleurs l’IMC est également appelé indice de Quételet.

L’IMC est un indicateur adopté par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il est assez fiable pour un homme ou femme adultes, de taille et de corpulence normale. Il n’est pas fait pour évaluer certaines corpulences trop larges ou longilignes, les femmes enceintes ne sont pas non plus concernées par les mesures de l’IMC.

Par contre, depuis peu, il est possible de calculer l’IMC des enfants de 0 à 18 ans, en prenant en compte le paramètre de l’âge.

L’IMC est une formule que tout le monde peut calculer, et représente un outil d’estimation qui renseigne sur le poids de façon simple. La formule est la suivante :

Formule Calcul IMC

IMC= masse /taille au carré.

La masse est en kilogrammes et la taille est en mètres, et la formule est obtenue en divisant le poids par la taille au carré.

Après avoir obtenu la valeur de l’IMC, il reste à la rapporter sur une grille d’IMC. On obtient alors une valeur comprise entre deux autres valeurs prédéfinies pour chaque catégorie. Les différentes catégories de l’IMC vont de la maigreur à l’obésité morbide, en passant par le poids normal ou le surpoids.

Notons que le poids « idéal » est compris entre 18,5 et 25.

Exemple de calcul de l’IMC

Pour mieux illustrer le résultat obtenu après le calcul de l’indice de masse corporelle, voici deux exemples qui présentent en plus l’intérêt de comprendre qu’un poids dit normal n’est pas une valeur figée et fixe.

Par exemple : pour un poids de 51 kilos et une taille de 1,65 m, le calcul de l’IMC est le suivant :
IMC= 51/ (1,65* 1,65) = 50/2,72 = 18,7.

Un IMC de 18,7 se situe dans la grille entre 18,5 et 25, ce poids est considéré normal.

Pour un poids de 60 kg et une taille de 1,65 m,
L’IMC =60/ (1,65*1,65)= 22.

Cet IMC correspond également à un poids normal. Ce qui veut dire que pour une même taille, un écart de plus ou moins 10 kg est toujours toléré, ce qui est rassurant sur la santé et sur sa propre image.

Utilité de calculer l’IMC

L’IMC est très utile pour renseigner sur l’état de santé, par rapport aux états d’obésité ou de maigreur extrême. D’ailleurs, il semble que l’OMS ne jure que par l’IMC comme indicateur de la corpulence et des risques liés aux maladies cardiovasculaires qui impactent fortement l’espérance de vie.

Ce paramètre a permis dans les pays occidentaux de mettre en place des outils de prévention et de traitement des maladies liées à l’obésité, car il est souvent question de surpoids dans les populations jeunes, et chez les enfants.

Les limites de l’utilisation de l’IMC

Comme indiqué par l’OMS, l’indice de masse corporelle est un indicateur et non un paramètre infaillible. En effet, il n’est pas pleinement utile dans certaines conditions et devrait être reconsidéré.

L’origine ethnique

Les autorités de santé au Royaume-Uni ont émis le souhait de reconsidérer la grille de l’IMC pour les personnes d’origine asiatique, africaine et antillaise.

Globe terrestreCes populations développeraient plus facilement des pathologies comme le diabète de type 2 ou des problèmes métaboliques à un âge précoce et sans forcément être en surpoids. De ce fait, il est judicieux d’abaisser les valeurs d’IMC pour ces populations.

L’intervalle de surpoids des populations européennes se situe entre 25 et 30 ; cet intervalle serait plus logique si’ il est situé entre 23 et 27,5 chez ces ethnies à risque.

Ces modifications permettraient de prévenir plutôt les maladies cardiovasculaires chez les ethnies à risque. En réalité, l’IMC garde sa pleine efficacité si on intègre d’autres paramètres et qu’on change les intervalles des valeurs en cas de besoin.

Il y a en plus un intérêt économique à abaisser les valeurs d’IMC pour ces ethnies à risque : leur permettre un suivi médical précoce contribue à diminuer ultérieurement des soins plus coûteux et une assistance médicale plus onéreuse.

La masse osseuse

Nous connaissons certainement tous, dans notre entourage, cette personne d’apparence mince mais qui pèse sur la balance, car son ossature est plus importante.

Les os représentent environ 15% de la masse totale d’un individu, et les personnes dites « lourdes » peuvent avoir un IMC situé dans la zone de surpoids alors qu’en apparence ils ont une allure tout à fait normale.

IMC et répartition des graisses corporelles

Pour une même valeur d’IMC, la personne peut avoir de la graisse sur les cuisses ou autour des viscères. Or cette graisse abdominale est un facteur de risque métabolique même quand on est de corpulence acceptable.

Il convient alors en cas de présence de graisse abdominale de prendre en compte le risque que cela représente, quelque soit la valeur de l’IMC. Le calcul du tour de la taille est un autre indice à prendre en compte.

Les grands sportifs

Voici une autre population dont le calcul de l’IMC ne peut être considéré tout seul.

Les sportifs de haut niveau ont une masse musculaire très développée et leur poids sur la balance est assez imposant. Leur IMC est souvent élevé, pourtant leur poids est considéré idéal pour l’activité qu’ils exercent.

Pour ces sportifs, on parle plus de “poids de forme”, et il est calculé pour chaque sportif et chaque discipline.

Le poids idéal, la santé et la mode

Connaître son poids idéal se rapporte beaucoup à la santé et à la prévention des maladies chroniques et invalidantes, mais pas seulement !

Peser le poids juste permet aussi d’avoir une silhouette harmonieuse et bien équilibrée, ce qui est un signe de beauté ! La recherche du poids idéal pousse à se débarrasser de la graisse abdominale qui est très nocive en plus d’être l’ennemi de l’élégance, car avoir du ventre est un souci majeur quand on veut s’habiller chic et à la mode.

Pour atteindre un poids idéal, on se nourrit sainement. Ce qui se reflète sur la santé de la peau, des dents et la vivacité de l’esprit et du regard. Il y a un effet de bien être général grâce à une alimentation saine. Le calcul du poids idéal reste un indicateur et non un objectif isolé à atteindre à n’importe quel prix.

En effet, en cas de gros écarts, notamment dans les situations de forte obésité ou de maigreur extrême, il convient de consulter un diététicien pour mettre en place un programme alimentaire dans le but de se rapprocher de ce poids idéal dans les meilleures conditions.

Il existe d’ailleurs d‘autres formules de calcul du poids idéal, qui sont plus personnalisées, prenant en compte le sexe, la morphologie ou l’ossature, et qui viennent compléter le résultat obtenu par l’IMC.

Share This