Sélectionner une page

Stress, fatigue, difficultés à se concentrer, tout ceci peut résulter d’une alimentation non équilibrée. Le bon fonctionnement de l’organisme sur le plan physique, intellectuel et psychique dépend de ce que nous mangeons.

Et pourtant, selon une étude menée par le centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), les jeunes Français mangent de plus en plus mal.

Alimentation déséquilibrée

Jeunes français, alimentation déséquilibréeSelon cette étude, les jeunes Français âgés entre 21 et 34 ans mangent trop de sandwichs et de charcuterie, leur hygiène alimentaire est devenue plus déséquilibrée comme celle des jeunes Américains.

Au pays des fast-foods (McDonalds, KFC, Quick), ils mangent peu équilibré et trop sucré (forte consommation de sodas), mais en France, les mets sont plus riches en acides gras saturés et en cholestérol.
Tout ceci va porter préjudice à leur santé ne citant que l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires et bien d’autres maladies de surcharge.

 

Comment remédier au phénomène ?

Pour bien manger, il est important d’adopter une alimentation équilibrée avec des quantités adaptées. Cela procurera une meilleure résistance aux maladies, à la fatigue et au stress
Elle doit contenir les 5 catégories d’aliments : les glucides et sucres, les lipides, les protéines, les sels minéraux et les vitamines.
C’est le moyen fondamental pour prévenir l’obésité et lutter contre le surpoids.

 

Quelques conseils pour être bien dans son assiette

Il est grand temps de changer de mode de vie et d’adopter une habitude alimentaire saine :

  • Privilégier les fruits et légumes riches en vitamines, en minéraux et en fibres.
  • Favoriser les féculents : céréales, pommes de terre
  • Augmenter la consommation de produits laitiers écrémés et fromages source de calcium et de protéines.
  • Limiter les sucres simples : sucre blanc et toutes les nourritures qui en contiennent (boissons sucrées, confiseries, pâtisseries) sont transformées en graisse et stockées dans les tissus adipeux entrainant une prise de poids.
  • Choisir des aliments protéinés maigres sans graisse ni peau : viandes, poissons, poulet
  • Réduire la consommation de graisses animales : viandes grasses, charcuteries…
  • Favoriser les lipides d’origine végétale riche en acides gras essentiels indispensables surtout pour le système nerveux.
  • Éviter les fritures.
  • Réduire les nourritures industrielles qui sont souvent trop salées, trop sucrées et trop grasses (mayonnaise, snacks)
  • Apporter un supplément en magnésium réputé pour être un meilleur antistress, dans les fruits secs
  • Boire 1,5l d’eau par jour pour éliminer les toxines.

En supplément, ne pas oublier de faire du sport et dormir au moins 6 heures.

 

Share This