Sélectionner une page

 

Quel bonheur de pouvoir devenir maman, et de mener à bien et jusqu’au bout une grossesse tranquille et sans soucis de santé.

Pour une future maman en surpoids, une grossesse s’annonce dès le début compliquée et peut comporter des risques pour elle et pour son futur bébé.

Les statistiques nous apprennent qu’une femme en surpoids a déjà du mal à tomber enceinte, et souvent le premier conseil qu’elle reçoit de son médecin est celui de perdre du poids avant d’envisager une grossesse.

Quels sont les risques du surpoids sur la fertilité ?

L’excès de poids est parmi les facteurs les plus pris au sérieux avant la conception d’un bébé, car l’accumulation de graisse en grande quantité perturbe les différents équilibres entre les hormones nécessaires à l’ovulation.

En plus, la muqueuse utérine est altérée ce qui empêche l’implantation des ovules fécondés, ce phénomène est multiplié par 3 chez une femme en surpoids, et inversement, une perte de poids juste avant la grossesse permet d’augmenter les chances de mener à bien ce projet.

le surpoids est également un facteur d’échec des techniques de procréation médicalement assistée, il est impératif de perdre du poids avant de recourir à ces techniques pour mettre toutes les chances de réussite de son côté.

Enceinte et en surpoids, quels sont les risques?

Tout au long de la grossesse, la future maman en surpoids est confrontée à plusieurs problèmes de santé, pour elle et pour son futur bébé.

Même si être enceinte n’est pas toujours synonyme de maladie, nous savons que la grossesse est déjà une période délicate, et les mamans les mieux préparées ne sont jamais à l’abri de soucis de santé pendant la grossesse, être en surpoids représente un souci de plus, qui risque de compromettre son bon déroulement.

Pour la maman, des risques sérieux

Qui n’a jamais vu une femme enceinte en surpoids complètement essoufflée et traînant ses jambes avec beaucoup de difficultés?

Cette image est le reflet des difficultés de la grossesse elle même, qui devient un parcours de combattant au lieu d’être une source d’épanouissement.

Au delà de l’image, le surpoids pendant la grossesse est un véritable pourvoyeur de problèmes de santé, qui apparaissent pendant la grossesse et risques de se prolonger après l’accouchement.

Compromettre la grossesse

On le sait, les risques de fausses couches sont nettement plus fréquents chez une maman en surpoids, notamment dès le premier trimestre, à cause des problèmes hormonaux, sachant que l’équilibre des hormones de la gestation est indispensable pour permettre de passer le cap des premières semaines de grossesse.

Ce risque de fausses couches peut devenir la loi, et chaque grossesse entreprise risque de se terminer tragiquement dès les premières semaines.

Risque de diabète et d’hypertension

Une future maman obèse développe souvent un diabète gestationnel, à cause d’une intolérance au glucose acquise pendant la grossesse, le recours à l’insuline n’est pas rare pour équilibrer la glycémie, mais c’est déjà une contrainte de devoir gérer un diabète alors qu’on a plein d’autres choses à faire.

Le surpoids pendant la grossesse est un facteur de risque pour développer une hypertension artérielle, qui peut se compliquer par une pré éclampsie, qui est une pathologie de la fin de grossesse difficile à,gérer et potentiellement dangereuse pour la maman et son foetus.

Césarienne compliquée

Comme souvent, une maman en surpoids porte un bébé en surpoids également, la césarienne n’est pas rare, avec un déroulement plus à risque, la péridurale est un peu plus compliquée, et les risques d’hémorragies post accouchement sont pris sérieusement en compte par le corps médical.

Les risques pour le futur bébé

quand une grossesse est menée à terme, alors que la maman est en surpoids, il n’est pas rare que le nouveau né présente quelques problèmes de santé, sa naissance aurait été plus difficile et des problèmes traumatiques ne sont pas rares.

Bébé en surpoids

C’est la première conséquence, une maman en surpoids, ou qui a pris trop de kilos durant sa grossesse, donne naissance à un bébé qui pourrait peser plus de 4 kilos à la naissance.

L’excès de poids n’est jamais souhaité par un adulte, et il l’est encore moins pour un nouveau né, cela augment les chances de developper une obésité à l’adolescence et à l’âge adulte.

Il serait injuste de condamner un enfant dès sa naissance à des problèmes de poids dont l’impact psychologique et sanitaire est certain.

Bébé avec plus de maladies infantiles

Quand un petit bébé naît avec un surpoids, il est souvent confronté à des problèmes de santé dans une plus grande proportion, ainsi, il peut développer un asthme dès ses premiers mois de vie.

Des études bien avancées ont donné des explications scientifiques à la relation entre l’obésité du bébé et de l’enfant et la survenue de l’asthme.

Le surpoids agit sur le diamètre des bronches qui sont plus étroites avec une modification de l’activité des muscles bronchiques, rendant ainsi le passage de l’air moins aisé et les sensation de sifflement et de respiration difficile plus fréquente, d’ailleurs on remarque qu’un petit enfant en surpoids a souvent une respiration saccadée et difficile.

Une autre explication scientifique stipule que l’excès de poids et notamment l’abondance des cellules graisseuse, favorise les phénomènes inflammatoires( tout comme la cellulite incrustée).

Quand le corps est en permanence sujet à des inflammations, il secrète des médiateurs et des substances comme l’histamine, tout ça, va favoriser les maladies inflammatoires comme l’asthme ou la rhinite.

De plus, quand un bébé est atteint d’asthme pour d’autres raisons, comme l’allergie, ses crises sont plus graves s’il est en surpoids et on note des durées d’hospitalisations plus prolongées chez les enfants asthmatiques en surpoids.

Troubles neurologiques

Des études scientifiques en suède ont établi un lien entre l’obésité de la maman et le risque de favoriser des troubles du développement cérébral, comme l’épilepsie, et on constate un plus grand impact sur les retards mentaux et peut être sur l’autisme!

L’une des explications, est que une maman en surpoids connaît plus de phénomènes inflammatoires qui interfèrent avec le développement foetale et favorisent un mauvais développement du cerveau.

Malformations congénitales

Encore une fois, les statistiques médicales font ressortir un impact plus important du surpoids de la maman sur la survenue de malformations cardiaques ou génitales.

Intérêt d’équilibrer le poids avant la grossesse

Tous ces problèmes de santé et de développement qui guettent un bébé d’une maman en surpoids peuvent être et doivent être résolus avant un projet de conception, c’est une nécessité absolue pour permettre à un bébé d’affronter la vie sereinement.

Quand on est en surpoids, on connaît déjà d’ innombrables frustrations et des problèmes de santé et d’images, c’est une raison suffisante pour épargner le même parcours à son futur bébé.

Entreprendre une alimentation équilibrée pour perdre du poids, et si le surpoids est très important, un suivi médical serait indispensable, car il offre une prise en charge globale qui vise à contrôler le poids et à prévenir un grand nombre de maladies de la future grossesse.

Il est possible de limiter la prise de poids pendant la grossesse et prendre le minimum de kilos, mais là, il n’est pas question de régime amincissant qui peut exposer la maman et le bébé à de graves carences.

Cela consiste plutôt à choisir la meilleure alimentation utile pour faire le plein de nutriments et laisser de côté les aliments inutiles et hypercaloriques.

En toute circonstance, une future grossesse peut être un véritable moteur et source de motivation pour perdre du poids et vivre une grossesse en toute sérénité pour la maman et surtout pour le futur bébé.

 

 

Share This