Sélectionner une page

ce que nous mangeonsL’alimentation moderne est déséquilibrée puisque les sucres raffinés et les matières grasses y sont privilégiés. Elle manque de fibre, de minéraux et de vitamines, mais contient de nombreuses substances chimiques.

Ainsi, elle peut être un facteur d’obésité ainsi que d’autres maladies.

L’alimentation d’aujourd’hui : une alimentation déséquilibrée

Excès de viande et de produits laitiers

La viande et le fromage sont de plus en plus remarqués à la place du pain dans l’alimentation d’aujourd’hui. Pourtant, leur surconsommation apporte une quantité élevée de graisses saturées qui rendent rigides les membranes cellulaires. Cela favorise les lésions dans les tissus et ne permet pas les échanges cellulaires.

Ce sont des facteurs favorisant les maladies cardiovasculaires ainsi que celles métaboliques et dégénératives. Elles influent également l’activité cérébrale et l’équilibre nerveux. Les graisses cachées dans la viande, les fromages, la charcuterie et la pâtisserie ne sont pas non plus négligeables.

1/3 du poids d’un steak maigre est constitué de matière grasse. Les huiles végétales sont aussi des sources de graisses saturées et oxydées. Elles sont chauffées à 200 °, puis extraites et raffinées. Elles sont ensuite désodorisées afin qu’elles soient comestibles.

Cependant, elles sont qualifiées d’huiles mortes et peuvent donc être dangereuses pour l’organisme. Il faut également faire attention aux huiles pressées, dont l’extraction est réalisée à l’aide de solvants chimiques. Les margarines à base des huiles végétales hydrogénées sont ainsi déconseillées. Pourtant, on rencontre souvent ce produit dans les pâtisseries, les apéritifs et les plats industriels.

Le leurre des produits laitiers

La carence en calcium est en partie due à l’alimentation moderne. Étant donné que le lait a une teneur élevée en calcium, il est généralement conseillé d’en boire beaucoup ou de prendre des produits dérivés tels que le yaourt ou le fromage. Cependant, ils peuvent aussi entraîner une acidification au niveau du corps à cause de leur teneur élevée en phosphate.

Le calcium du lait peut être mal absorbé et on peut s’attendre à une déminéralisation ou encore un risque d’ostéoporose. Sachez que boire du lait UHT présente un certain risque étant donné que les enzymes de digestion des corps gras sont détruites. Les graisses diffusées dans le sang sont sous forme d’acides gras libres très toxiques.

Pour éviter tous ces risques, il est conseillé de prendre plutôt des céréales et autres légumes qui peuvent également apporter du calcium au corps, car leur apport peut couvrir les besoins quotidiens. Il suffit de diversifier les plats.

Excès de sucre et de farine blanche

La consommation de sucre a connu une hausse considérable ces derniers temps. Si en 1840 elle était de 2,4 kg par personne par an, elle s’élève désormais à 50 kg. Cela est dû à la consommation accrue de friandises, de pâtisseries, de chocolat, etc. Cette habitude est causée par le stress aussi bien personnel que professionnel, des problèmes conjugaux, etc.

Ces types d’aliments apportent des calories vides et de mauvaises graisses. Ils contiennent par ailleurs de nombreux colorants et des conservateurs qui sont toxiques pour l’organisme. Ils peuvent être à l’origine du diabète, de l’obésité, des caries dentaires et des fermentations intestinales.

Ils peuvent aussi causer une réduction de défenses immunitaires, une agressivité ainsi qu’une dépendance. Les faux sucres comme l’aspartame sont répandus sur le marché alors qu’ils sont toxiques et cancérigènes. Ils rendent aussi difficile le maintien de la glycémie.

On a aussi remarqué ces derniers temps, la consommation excessive d’aliments à base de farine, notamment le pain, les pâtes, les gâteaux, etc. Ce qui explique la hausse de l’intolérance en gluten. Les processus liés au raffinage de sucre et d’huiles dénaturent les protéines et altèrent la structure des lipides. Ils éliminent aussi une certaine quantité de vitamines et de minéraux. Cela a un impact sur le système nerveux et immunitaire et constitue une cause majeure de l’acidification du corps.

Manque de fibres, de vitamines et de minéraux

En optant pour des plats industriels, il est possible que vous soyez victimes d’un taux de sel et de phosphate élevé ainsi que d’autres effets toxiques.

Vous risquez en même temps une carence en vitamines, minérales et en oligoéléments. Vous manqueriez de fibres qui jouent des rôles importants dans le corps ainsi que des acides gras insaturés. Ces derniers sont indispensables à l’organisme. Pour avoir assez de fibres, il est recommandé de manger des fruits non traités, des légumes, des crudités et des céréales complètes.

Alimentation moderne : les conséquences des produits chimiques

Les conséquences de l’alimentation moderne sur la santé

Les résidus de pesticides dans les fruits, les légumes et les céréales relèvent des craintes au niveau des consommateurs. Il en est de même pour les contaminants dans les viandes et les poissons. Les Autorités publiques sont alors montrées du doigt, car elles doivent protéger la population face à ces dangers.

Les pollutions d’origine agro-industrielles sont à l’origine des toxicités aiguës directes. Ces dernières provoquent une stérilité, des malformations congénitales et des cancers. Selon les sondages, un homme sur deux et une femme sur trois sont atteints de cancer en France. Le taux de fertilité est réduit tous les ans.

Les polluants chimiques comme les pesticides, les dérivés de nitrate et certains additifs alimentaires provoquent également des allergies. Par ailleurs, l’usage systématique des antibiotiques dans l’élevage peut entraîner des risques infectieux, et les germes deviennent plus résistants aux traitements courants.

De nouvelles infections dites émergentes obligent à faire de nouvelles recherches. Quant aux OGM, ils peuvent causer des allergies, des ingestions de pesticides, déstabiliser le fonctionnement de l’organisme et peuvent nuire à la santé.

Autres conséquences

La prolifération des toxines au niveau du corps est très dangereuse. Elle entraîne le dysfonctionnement des organes d’élimination provoquant ainsi des maladies chroniques. L’altération de la flore intestinale est aussi une conséquence désastreuse. Les bactéries qui s’y trouvent jouent des rôles importants dans l’oxygénation et la digestion des aliments. La flore assure 80 % de l’immunité, d’où le risque que représente cette destruction.

La pollution fait partie de la vie quotidienne. Elle est marquante dans l’alimentation à cause des pesticides utilisés dans la culture et les antibiotiques pour l’élevage. Pourtant, ces substances sont aussi impliquées dans le développement de ces secteurs et participent donc à l’économie mondiale. Chacun est libre de choisir, mais il est conseillé de consommer bio ou de haute qualité alimentaire.

Consommer des aliments naturels assure une bonne santé et permet d’éviter la contamination des substances chimiques.

Share This