Comment utilisez le Repas Triche pour tenir un régime ?

Triche repas

Une fois que vous avez mis en place un régime approprié, constitué des sommes idéales de tout ce que vous devriez manger pour atteindre votre objectif (perdre de la graisse, renforcement musculaire, être en bonne santé, etc…), il existe encore un problème persistant…

Qu’en est-il de tous ces aliments que vous ne devriez PAS manger ?

Vous savez de quoi je parle, n’est-ce pas ?

Tous ces aliments savoureux et merveilleusement, incroyablement délicieux, qui sont une combinaison de malbouffe, d’aliments insalubres, ou d’aliments nutritionnellement inutiles.

Vous les voyez ? Ces aliments que vous êtes censés éviter ou du moins en limiter fortement la consommation quotidienne, mais que vous souhaiteriez consommer des jours durant.

Sentiment familier ?? Je parie que vous pensez déjà à un aliment en particulier.

Eh bien, cela est assez normal, parce que la chose que la plupart des gens détestent concernant les régimes, c’est le fait de devoir limiter ou éviter un maximum ce qu’ils adorent manger.

Et cela soulève des questions très intéressantes. Plus précisément :

  • Aurez-vous l’occasion de manger ces aliments une nouvelle fois ?
  • Si oui, quand ?
  • Combien de fois ?
  • Combien pouvez-vous en manger ?
  • Cela vous empêchera-t-il d’atteindre votre objectif ?

Et tout cela nous amène à une partie de votre régime que vous allez probablement aimer…

Le repas triche

J’ai personnellement vu ce concept mentionné dans une variété de références, le plus souvent sous ces formes:

  • Repas Triche
  • Repas de récompense
  • Repas libre

Pour toute fin utile, ces 3 termes signifient exactement la même chose : manger quelque chose qui ne devrait normalement pas faire partie du plan pour maigrir que vous avez créé.

Vous savez, des aliments comme ceux que j’ai décrits tout à l’heure. Ceux que vous savez que vous ne devriez pas manger, mais que vous avez encore envie de manger malgré tout.

La raison pour laquelle ce repas est connu par (au moins) 3 noms différents, c’est que certaines personnes le considèrent de 3 manières différentes …

1. Le « repas triche » , un concept qui laisse les gens penser qu’ils font quelque chose de mal. La plupart des gens intelligents dans le domaine de la nutrition détestent ce terme, car il implique que vous fassiez quelque chose de vraiment mauvais, et ce type de pensée conduit à la culpabilité… alors que c’est à l’opposé de la façon dont un repas triche devrait être perçu (vous allez comprendre pourquoi dans une minute).

2. Le « repas de récompense » , les gens le considèrent comme une récompense pour avoir su rester fidèle à leur alimentation pendant un temps déterminé. Personnellement, je pense que c’est un peu idiot, parce que les changements positifs dans votre corps (et santé) sont la vraie récompense, non pas un simple morceau de biscuit ou une tranche de pizza.

3. Les gens considèrent les « repas libres » juste comme une occasion d’être temporairement exempt de toute contrainte alimentaires ou de lignes directrices. Pour ce qui est de la formulation actuelle, le repas libre a probablement le plus de sens de tous.

Mais, comme je l’ai dit, ils ont tous la même signification.

Et tandis que « repas libre » est mon appellation préférée, je vais en fait utiliser le terme de repas triche à partir de maintenant. C’est le terme auquel les gens sont le plus sensibles, d’où la raison de mon utilisation de ce terme.

Maintenant, où en étais-je ? Ah oui, expliquer si vous pouvez ou devez manger les aliments que vous aimez.

Commençons par la question la plus évidente de toutes…

Quel est le but du repas triche?

Les repas de triche sont là pour vous aider à tenir votre régime alimentaire. La raison la plus évidente pour laquelle les gens ne parviennent pas à atteindre leur objectif (ou ne pas le maintenir par la suite), c’est parce qu’ils arrêtent de manger de la façon dont ils aimeraient manger.

Pourquoi est-ce que cela se produise, vous demandez-vous ? Eh bien, parce que perdre de la graisse, empêcher une accumulation de graisse, ou tout simplement être en bonne santé en général, nécessite un certain nombre de restrictions qui visent les «mauvais» aliments que nous aimons tous manger.

Le problème, c’est que tout le monde déteste les restrictions que nous percevons comme étant une violation de notre liberté.

Donc, ce qui finit souvent par se produire, c’est que les gens se sentent malheureux et agacés parce qu’ils ne peuvent pas manger les aliments qu’ils aimeraient vraiment manger. Et que se passe-t-il ensuite ? Ils arrêtent leur régime et commencent à les consommer.

Privez quelqu’un des choses qu’il aime (et qui l’entourent constamment) pour une période assez longue, et il finira par céder. Et c’est pour cela que les régimes échouent.

Et c’est exactement pour ça que le repas triche vous aide à réussir.

Et si, au lieu de vous priver de vos aliments préférés pour le restant de votre vie, vous prévoyez régulièrement, à l’avance, des situations où vous aurez tout loisir de manger ces aliments sans culpabilité ?

Au lieu de vous torturer jusqu’à ce que vous atteignez le point de rupture de votre régime, vous vous permettez de, à l’occasion, succomber à vos envies et donc vous empêcher d’atteindre « le point de rupture ».

C’est ce que les repas de triche sont : de petites pauses prévues dans votre alimentation régulière qui servent à vous garder sain et heureux. Et puisqu’ils sont prévus, il n’y a pas de culpabilité qui s’en suit. Cette pause était censée se produire.

En vous permettant de manger les aliments que vous aimez, de manière contrôlée, les chances à court et long terme de tenir votre régime augmentent de façon significative. Et c’est là le but du repas de triche !

Maintenant, répondons à la prochaine question la plus évidente …

Est-ce qu’un repas triche peut ruiner mes efforts pour réussir un régime ?

Tant que c’est fait correctement (plus à ce sujet dans une minute), la réponse est NON.

Un bon repas triche ne peut pas directement nuire à votre alimentation, votre corps ou vos progrès. Comme je viens de dire, tant que c’est bien fait, ce repas n’est qu’une sorte de relaxation psychologique pour vous encourager à maintenir un régime alimentaire.

Pensez-y ! Si vous mangez correctement dans 95% du temps, pensez-vous vraiment que les autres 5% vont faire une réelle différence dans le déroulement normal des choses ? Croyez-moi, cela n’arrivera pas.

Manger certains de ces aliments « pas très recommandables », de temps en temps, ne pourra pas directement nuire de manière significative à votre capacité à perdre de la graisse, prendre de la masse musculaire, ou accomplir tout objectif similaire.

Jusqu’ici tout va bien. Passons maintenant à la question que vous brûlez de poser…

Quelle est la bonne façon d’utiliser le Repas Triche ?

C’est la partie où vous vous attendiez probablement à un tas de lignes directrices spécifiques, n’est-ce pas ? Quelque chose du genre qu’un repas triche ne peut contenir une quantité X de tel ou tel type aliment Y ou de seulement ce type Z de nourriture, mais pas du type W de nourriture et blablabla…

Eh bien, le truc, c’est que si j’avais mis un tas de lignes directrices spécifiques comme ça, ça ne serait vraiment pas un repas triche, n’est-ce pas?

Donc, pour cette raison, il n’existe pas de directives spécifiques pour ce repas !

Et c’est vraiment pourquoi « repas libre » est le terme adéquat…

L’objectif principal est de vous donner une pause mentale et alimentaire et de supprimer vos directives et restrictions habituelles de sorte que vous soyez autorisé à manger quelque chose que vous aimez, sans vous sentir coupable.

Ce que je recommande toutefois,  c’est de :

  1. Ne pas aller trop loin
  2. Ne pas le faire trop souvent.

Maintenant, laissez-moi-vous expliquer ce que cela signifie.

Ne pas aller trop loin

Un repas pour tricher bien fait est toujours accompagné d’une certaine modération et permet un contrôle total sur soi-même.

Oui, c’est votre chance de manger quelque chose que vous ne mangez pas normalement. Mais, il ne faut pas que vous exagériez et que vous vous permettiez d’en consommer des quantités énormes. Un certain bon sens devrait toujours conditionner vos choix.

Ce que je veux dire, c’est que manger quelques biscuits c’est bien, la boîte entière c’est trop. Avoir une ou deux tranches de pizza, c’est raisonnable, mais manger toutes les portions, c’est excessif. D’ailleurs, le feriez-vous si vous ne suiviez pas de régime ?

C’est là que les gens perdent le contrôle avec les repas triche. Ils oublient leurs bon sens et font du n’importe quoi.

Cela ne doit pas arriver.

Rappelez-vous quand j’ai dit avant qu’un repas triche bien fait ne peut pas directement nuire à votre régime alimentaire ou votre progression ? C’est parce que le repas triche n’occupe pas une grande partie de votre régime.

Ainsi, alors que vous n’avez certainement pas besoin de mesurer précisément les portions exactes ou de compter les calories, vous avez encore besoin d’utiliser un minimum de bon sens et de discernement pour ne pas passer complètement par-dessus bord.

Bref, ne faites pas des repas triche un rite de gloutonnerie que vous pourriez regretter. Et aussi…

Ne pas le faire trop souvent !

La fréquence exacte des repas triche n’existe pas vraiment car cela peut varier en fonction de la personne et du type exact de repas triche qui est consommé.

Cependant, pour la plupart des gens, la plupart du temps, 1 ou 2 repas de ce genre par semaine est le maximum que AidePourMaigrir.com (et la plupart des experts) recommande.

Maintenant, pour certaines personnes, cela peut sembler parfait. C’est bien.

Pour d’autres personnes, cela peut effectivement sembler trop. Certaines personnes ne veulent avoir une repas triche que pour des occasions spéciales comme des vacances ou des fêtes ou des réunions de famille ou quelque chose de similaire. C’est bien aussi.

Et pour les autres, cela peut ne pas sembler assez. Eh bien, tant pis.

Vous rappelez-vous quand j’ai dit plus tôt qu’un repas pour tricher bien fait ne nuirait pas directement à votre régime alimentaire ou votre progression ? C’est parce que le repas triche bien fait ne se produit pas assez souvent pour qu’il ait cet impact négatif direct.

C’est ce qui le rend « bien fait. » Et c’est pourquoi il ne doit pas se produire trop souvent.

Les repas libres sont-ils bons pour moi ?

Vous avez maintenant une bonne idée de ce qu’un repas triche est et comment les utiliser correctement.

La prochaine question est… Devriez-vous les utiliser ?

La réponse semble devoir être un oui clair pour tout le monde, n’est-ce pas ?

Eh bien, avant de faire cette conclusion, vous avez sans doute remarqué mon utilisation du mot «directement» quand je disais que  » quand les repas triches sont correctement utilisés, ils ne peuvent en aucun cas nuire directement à votre régime, votre corps ou vos progrès » .

Maintenant que vous savez ce que «bien fait» implique, cette déclaration doit avoir du sens. Dans le grand tableau d’ensemble de votre alimentation, le repas de triche occasionnel n’a plus vraiment le même écho sur le radar.

Comme je l’ai déjà dit, si vous mangez correctement 95% du temps, pensez-vous honnêtement que les autres 5% vont faire mal tourner les choses ? Non, et c’est pourquoi tant que les repas triche sont correctement utilisés, il n’y aura aucun effet négatif direct, d’aucune sorte.

Il y aura bien sûr un tas d’effets psychologiques positifs , ce qui est tout l’intérêt et le but des repas triche en premier lieu.

Mais revenons à mon utilisation du mot «directement».

La raison pour laquelle je continue à l’utiliser est parce qu’il est possible qu’un repas triche bien exécuté ait un impact négatif indirect sur votre régime alimentaire, le corps et les progrès de certaines personnes.

Ce que je veux dire, c’est que la réponse à la question « les repas triche sont-ils bons pour moi » dépend uniquement de la façon dont votre réponse aura une incidence sur votre capacité à être fidèle à votre régime.

Parce que, quand il s’agit de tricher pour un repas ou quelque chose de semblable, je remarque qu’il y a 3 types de personnes :

1. Les personnes dont le régime sera ruiné

Ce sont les gens qui n’ont aucun contrôle sur eux-même, et qui auront toute la peine du monde à respecter les 2 conditions que j’ai mentionnées plus haut.

Vous savez… ne pas aller trop loin et ne pas le faire trop souvent.

Ce sont les gens qui ne seront pas en mesure de le faire d’une façon occasionnelle comme c’est censé être la cas.

Pour ces personnes, un repas triche se transforme en un jour de triche. Et un jour de triche se transforme en une semaine de triche. Pour ces personnes, avoir la chance de manger les aliments qu’ils aiment et qui suscitent leur envie les éloignera tellement de leur programme qu’ils finiront par s’en écarter totalement et échouer.

Dans ce cas, le repas triche fait plus de mal que de bien car il va certainement nuire au régime alimentaire de ces personnes, à leur corps, à leur progrès, au point où ils verront tous leurs efforts partis en fumée.

Ce sont les gens qui ne doivent PAS utiliser les repas triche. Si ils ne peuvent pas se contrôler pour manger quelques types d’aliments modérément, la meilleure chose qu’ils puissent faire, c’est tout simplement ne pas les manger du tout.

2. Les personnes dont le régime sera sauvé

D’un autre côté, il y a des gens qui peuvent suivre ces lignes directrices et utiliser correctement les repas triche.

Et, dans de nombreux cas, ce sont des gens qui ne vont jamais s’en tenir à leur régime minceur de manière consistante si cela doit signifier qu’ils doivent complètement abandonner certains aliments qu’ils aiment.

Ce sont les gens qui ont besoin d’être autorisés à s’écarter de leurs régimes de temps à autres.

Ce sont les gens qui ont besoin de savoir qu’ils peuvent et vont régulièrement avoir la chance de manger quelque chose qui ne devrait normalement pas faire partie de leur régime alimentaire.

S’ils ne pouvaient pas, ils seraient dégoûtés et iraient probablement à l’encontre des règles de leur régime alimentaire, jusqu’à ce qu’ils abandonnent totalement.

Dans ce cas, leur régime alimentaire sera sauvé par l’utilisation des repas triches.

Être capable de planifier les repas triche de temps en temps aide à museler leurs envies pour les aliments « interdits », juste assez pour que leur régime alimentaire soit maintenu.

C’est le genre de personnes qui devraient utiliser les repas libres.

3. Les gens pour lesquels ça ne compte pas !

Même si ces personnes sont rares, il y a un autre groupe de personnes pour lesquelles les chapitres précédents ne compteront pas.

Les repas de triche ne ruineront pas leur régime, et ne les sauveront pas non plus. Ils sont parfaitement à l’aise et heureux avec leur régime alimentaire approprié avec ou sans l’utilisation des repas triche. Ça ne leur fera ni du bien ni du mal.

Je crois bien que j’en fait partie. En fait, pendant longtemps, je dirais que je n’avais jamais utilisé le repas triche… JAMAIS. Tout s’est parfaitement bien passé avec mon régime et je n’ai pas ressenti de manque ni me suis sentie torturée ou malheureuse.

Cependant, il y a quelques années, j’ai réalisé qu’il y a parfois des mets extraordinairement savoureux…

Je ne sais pas si j’avais oublié cela durant toutes ces années ou je m’en fichais. Mais, maintenant, je m’en rends compte.

Je n’ai pas régulièrement planifié les repas de triche, mais je m’en permet à peu près pour n’importe quelle occasion spéciale (vacances, fête, restaurant, etc…) et j’en profite un peu.

Je n’en ai pas besoin, mais j’aime ça, alors je le fais… correctement.

Alors, je peux tricher un peu ?

Eh bien, voici ce que je vous recommande…

Si vous êtes dans le groupe n°1, je dirais non.

Si vous êtes dans le groupe n°2, je dirais que oui.

Si vous êtes dans le groupe n°3 (qui comprend vraiment toute personne, qui n’est pas du groupe 1 ou 2), alors je dirais peut-être. C’est vraiment selon vos préférences personnelles.

Et si vous pensez que vous êtes dans le groupe 1, 2 ou 3 ou que vous pensez peut-être que vous n’êtes pas vraiment dans le groupe auquel vous pensiez appartenir, soyez assez intelligent pour faire la transition vers le groupe qui vous décrit le mieux.

Tout ce que vous finirez par faire (en utilisant ou en évitant les repas triche), c’est prendre la bonne décision pour vous et la garantie du succès à long terme de votre nouveau régime alimentaire.

Quelle est la prochaine étape ?

Eh bien, à ce point, vous savez comment mettre en place la majorité du programme minceur idéal, vos objectifs et vos préférences exactes.

Maintenant, il est temps de passer à un sujet assez simple que le monde de la nutrition a voulu compliquer de façon extraordinaire. Je parle de « quoi manger, avant et après votre séance d’entraînement ? »

Finissons-en une bonne fois pour toutes avec les mythes…

Exercices et alimentation: Que manger avant et après les exercices pour maigrir ?

(Cet article fait partie d’un guide/formation gratuit (et franchement super) pour créer le meilleur régime alimentaire pour maigrir, spécialement fait pour vous. Découvrez la table des matières de ce guide ici: Le meilleur régime pour maigrir au monde)

Abonnez-vous à la Newsletter APM pour recevoir encore plus d’informations très utiles pour maigrir sainement et naturellement. Insérez le nom que vous désirez et votre adresse e-mail, et rejoignez notre communauté pour une perte de poids rapide et sans stress…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *