Comment choisir les meilleurs aliments pour votre régime minceur ?

les aliments minceurPlus tôt dans ce guide, vous avez appris à calculer votre apport quotidien idéal en calories, protéines, lipides et glucides.

Vous avez également appris que la structure globale de votre régime alimentaire n’a pas d’importance tant que vous consommez ces totaux par jour.

L’étape suivante nécessite d’entrer encore plus dans les détails et les spécificités de votre plan d’alimentation, afin d’effectuer les meilleurs choix alimentaires et les ajustements adéquats pour votre régime.

Pour ce faire, nous devrons répondre aux questions suivantes :

  • Quels aliments vous devriez manger ?
  • Quels aliments vous devriez éviter ?
  • Devriez-vous régler les divers aspects de votre alimentation en fonction de vos préférences spécifiques ?
  • Quand et pourquoi devez-vous effectuer ces réglages ?
  • Comment pourriez-vous concevoir le meilleur régime alimentaire possible ?

Eh bien… que la fête commence !

La partie la plus importante de la sélection de vos aliments et l’ajustement de votre régime

Vous vous rappelez comment j’ai répondu aux questions sur l’organisation et la structure d’un régime avec de simples déclarations ? Eh bien, devinez quoi ? Je vais le refaire mais cette fois en répondant à une nouvelle série de questions…

Choisissez des aliments et ajustez votre alimentation de sorte qu’elle vous soit agréable, durable et savoureuse pour vous. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous assurer de manger la bonne quantité totale de calories et de nutriments chaque jour (et faire que ces nutriments proviennent principalement de sources de bonne qualité)… Voila en quoi consiste votre tâche.

En toute honnêteté, c’est la meilleure réponse à toutes les questions concernant ce que vous devez manger ou pas ou si vous devez ajuster votre régime ou pas.

Ce qui est drôle (ou tout simplement triste) à ce sujet, bien que la quasi-totalité des personnes les plus compétentes dans le domaine de la nutrition en général soient d’accord 100% avec cette affirmation, c’est qu’une faible minorité défend une autre position.

Comment est-ce possible, vous demandez-vous? Eh bien, tenez-vous bien, ça va devenir effrayant…

Bienvenue dans le monde sectaire de l’alimentation et des choix alimentaires

S’il y a une chose que j’ai remarqué au cours des 10 dernières années, c’est que le monde du régime alimentaire est un milieu étrange, religieusement fanatique.

Chaque concept nutritionnel est unique et est lié à son propre groupe de «suiveurs» qui partagent tous les mêmes avis, croyances et préférences en ce qui concerne la bonne façon de manger.

Et chacun de ces groupes est d’avis que leur « pensée » est la meilleure. Ces personnes se réunissent en groupes via des forums et des blogs et tentent de promouvoir leurs « concepts de régime » et descendent en flamme tous les autres. La plupart des groupes ont un certain type de dirigeant… en général une sorte de gourou de remise en forme, auteur, médecin, formateur, coach, blogueur , un grand nom ou quelque chose de semblable qui est habituellement la personne « la plus qualifiée » pour attester de la véracité de ces méthodes là, et c’est autour de ces personne que ces groupes sectaires se réunissent.

Pure coïncidence, c’est aussi habituellement la personne qui fait le plus d’argent lorsque les gens utilisent ces méthodes. Mais, ce sujet amusant sera pour un autre jour.

Retournons aux cultes du régime en eux-mêmes…

J’ai raison, vous avez tort!

La plupart de ces gens ne s’entendent pas du tout avec ceux qui sont en dehors de leur petit cercle régime. C’est un peu comme dans un film Américain dans un lycée typique où les geeks sont tous assis à une table et tous les sportifs sont assis à l’autre et, en général se détestent les uns les autres.

Maintenant, remplacez « geek » et « sportifs » par « dukanettes », « fanatiques anti glucides », « personnes anti-graines », « confrérie anti-gluten » ou toute autre appellation de quelque genre que ce soit où des gens se sentent de loin supérieurs aux autres.

(Avant d’envoyer votre e-mail de colère, veuillez noter que je n’ai pas une une appartenance particulière et que je ne vise personne en particulier) 🙂

Chaque groupe a un ensemble spécifique d’aliments qui lui sont autorisés et une autre série d’aliments qui lui sont interdits ou limités. Comparez la liste d’un groupe avec un autre et vous verrez que la nourriture autorisée pour un groupe ne l’est pas forcement pour un autre et vice versa.

Délirant, non ? Croyez-moi, ça a atteint des proportions incroyables.

C’est ainsi que les gens ne consommant pas beaucoup de glucides se battent et débattent avec les gens consommant beaucoup de glucides, les mangeurs de céréales se battent et débattent avec les anti-graines, et ainsi de suite…

En fin de compte, ces débats ne mènent nulle part.

Chaque culte d’alimentation est réglé d’une certaine manière, et aucun d’entre eux n’est prêt à admettre que sa façon de manger n’est peut-être adaptée aux autres.

Qu’est ce qui fait que ces groupes de fanatiques des régimes alimentaires existent ?

Chaque groupe impose une politique interne, et impose des directives spécifiques au sujet de quelques aliments particuliers qui sont prohibés chez certains et autorisés chez d’autres.

Cependant, dans la plupart des cas, voici ce que j’ai trouvé être les causes les plus fréquentes :

Une mauvaise compréhension des résultats des recherches ( ou cueillette de cerises) : Des études se font tout le temps, et ici sur AidePourMaigrir.com, nous passons beaucoup de temps à lire et à trier le tout sur une base presque quotidienne. La vérité, c’est que bon nombre de ces études sont vraiment superficielles, et leurs conclusions ne sont presque jamais véritablement concluantes.

Toutefois, si vous prenez quelques recherches non-concluantes et les mettez en face d’un fanatique fou d’alimentation, il se débrouillera pour l’interpréter de façon tordue afin de prouver que sa façon de manger est supérieure. Ce sont les mêmes personnes qui vont donc ignorer toutes les autres recherches prouvant que leurs manière de manger n’est pas tellement supérieure aux autres.

Certains aliments posent certains problème à certaines personnes : Vous voyez, certains aliments sont en effet problématiques pour certaines personnes. Ils causent parfois des allergies alimentaires, des intolérances et autres problèmes digestifs qui affecteront certaines personnes. De nombreux cultes de régimes fous sont construits autour de ce fait. Cependant, plutôt que de simplement dire «si vous avez un problème avec l’aliment X, ne mangez pas les aliments X », ils vous diront plutôt « personne ne devrait jamais manger des aliments X JAMAIS! C’est le diable ! Cela vous tuera !!  »

Pourquoi font-ils cela ? Parce que les gens font et disent parfois des choses folles…

Personnellement, j’ai des problèmes quotidien de digestion, mais vous ne m’entendrez jamais dire « ne mange pas de produits laitiers ! » Vous m’entendrez dire « ne mange pas de produits laitiers si tu as un problème de digestion des produits laitiers. » Pourquoi? Parce que j’essaie d’être rationnelle avant tout.

Les croyances personnelles: Certaines personnes, pour une raison quelconque, ont le sentiment que certains aliments ne sont tout simplement pas censés être mangés. Par exemple, les végétaliens/végétariens, le régime paléo, et même certaines religions.

Honnêtement, je ne discute pas les croyances des gens. Cependant, il arrive souvent que ce ne soit pas suffisant pour eux et qu’ils se sentent obligés d’imposer leurs propres convictions. Ils ont l’impression que vous devriez aussi faire ce qu’ils font.

Non mais arrêtez ! Qui se soucie de ce que vous faites et cherche à décider pour vous de ce qui est bon ou mauvais ?

Pas nous en tout cas.

-Besoins personnels : Certaines personnes ont besoin de «manger propre» et éviter «les aliments dégueulasses», ne touchez jamais une pomme de terre blanche ou le pain blanc, jamais boire d’alcool, ne jamais grignoter, ne mangez jamais après 19 heures, ne jamais manger moins de 6 petits repas par jour, et ainsi de suite. Pourquoi ? Parce que c’est ce qui les aide à tenir leur régime.

Certaines personnes s’éloignent trop de la façon dont elles sont censées manger si elles ne respectaient pas leurs propres règles imposées. Fondamentalement, c’est ce qui fonctionne le mieux pour eux.

Est-ce qu’ils disent: « Salut tout le monde, voici ce qui fonctionne le mieux pour moi! » ?

Non, ils disent « C’est ça qui fonctionne le mieux (comprenez: pour tous)…

Les préférences personnelles: Certaines personnes aiment/n’aiment pas manger d’une certaine manière. Ce ne sont là que leurs préférences personnelles. Parfois, ça concerne certains aliments, et parfois des groupes alimentaires entiers. Par exemple, les glucides.

Certaines personnes se sentent fatiguées et lourdes si elles mangent une alimentation plus riche en glucides. D’autres se sentent tout à fait normal. Certaines personnes préfèrent perdre du poids avec un régime alimentaire faible en glucides. D’autres perdent très bien du poids avec un régime de glucides modéré/supérieur.

Bien sûr, cela n’a pas d’importance pour les fanatiques du régime faible en glucides. Pour eux, les aliments faibles en glucides sont la seule façon pour que chacun puisse manger. Comme je le disais au début, le monde des régimes alimentaires est effrayant, et ce ne sont là que les raisons les plus communes et standards.

La question est…

Qui a raison et qui a tort ?

Euh… tout le monde. Tout le monde a à la fois raison et tort.

Voici pourquoi…

Si vous avez trouvé une façon de manger et que vous vous sentez mieux pour une raison quelconque, alors vous avez raison. Même si la recherche n’est pas suffisamment concluante (ou inexistante), tout ce que vous jugez bon pour vous est en fait bon pour vous.

Si cela répond à vos préférences personnelles, croyances et exigences, et vous permet de rester heureux, sain, satisfait, et le plus important… manger la bonne quantité totale de calories/nutriments par jour… alors je vous soutiens pleinement dans votre entreprise.

Mais cela ne s’applique qu’à vous, pas nécessairement aux autres, et si vous ne comprenez pas cela, vous avez tort alors.

Sérieusement ! Qui diable êtes-vous pour imposer votre opinion aux autres ? (Hummm ! Je me pose un peu la question à moi-même là ! ) 🙂

À moins qu’il n’existe des recherches concluantes qui montrent clairement, sans l’ombre d’un doute que votre chemin est, en fait, la meilleure façon pour tout le monde (ce qui n’est pas et ne sera probablement JAMAIS vrai), alors vous essayez de faire passer ce qui est bon pour vous à tout le monde.

Malheureusement chers fanatiques, votre point de vue est peu défendable car nous avons tous des préférences et des besoins différents.

Nous aimons tous un aliment et en détestons d’autres. Nous n’avons pas tous des problèmes de digestion d’aliments. Nos corps ne réagissent pas comme les vôtres.

Je n’ai aucun problème avec vous, si vous êtes fier de votre méthode et voulez la faire découvrir à d’autres… Libre à vous.

Mais, laissez-les décider de ce qui est bon pour eux. Si c’est le cas, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, n’imposez pas vos choix et vos goûts.

Une différence majeure entre ce plan de régime et tous les autres

Et cela nous amène à la raison pour laquelle j’ai nommé ce guide Le meilleur régime pour maigrir au monde… parce qu’il vous propose tout simplement de faire ce qui vous paraît être le mieux pour vous.

Bien sûr, il y a certaines lignes directrices nutritionnelles qui doivent être respectées afin d’atteindre votre objectif spécifique (perte de graisse, renforcement musculaire, etc) aussi efficacement que possible et surtout pour une santé optimale.

Mais nous n’avons jamais imposé quoi que ce soit contrairement à ces groupes sectaires. Au lieu de cela, je vous dis de ne faire que ce que vous sentez être le mieux pour vous. Une fois que les choses les plus importantes sont mises en place, remplissez les plus petits détails de la façon qui vous arrange le mieux.

En fait, si je devais jamais faire partie d’un groupe de régime, il serait basé sur le concept de « faire ce qui est le mieux pour vous« . C’est le seul genre de secte de régime auquel je serais fière d’être membre et partisane.

Et cela nous amène à la partie action de cette recommandation. Comment pouvez-vous réellement faire ce qui est mieux pour vous ?

Comment choisir les aliments et ajuster votre alimentation?

Eh bien, je l’ai dit 100 fois déjà et je vais le dire encore une fois…

La partie la plus importante de votre plan d’alimentation c’est de manger la bonne quantité totale de calories chaque jour, consommer suffisamment de protéines et de calories, de graisses et de glucides, et faire en sorte que ces nutriments soient pour la plupart de qualités supérieures et naturelle.

Au-delà de cela, voici à quoi cela se résume…

– Choisissez des aliments que vous prenez réellement du plaisir à manger : Il n’y a pas de nourriture spécifique que vous devez manger. Si vous n’aimez pas le goût d’un aliment, vous n’avez pas à vous forcer à le manger… même si celui-ci est sur la liste des aliments que vous devez manger.

Essayer de consommer régulièrement des aliments que vous n’appréciez pas vraiment est un moyen sûr pour haïr votre régime alimentaire et éventuellement vous détourner du bon chemin. Cependant, si vous garnissez votre régime quotidien avec les aliments que vous aimez vraiment, les chances que vous l’adoptiez à long terme sont sacrément élevés: Vous allez vite oublier que vous suivez un régime.

Ainsi, alors qu’un aliment X peut généralement être considérée comme sain et riche en nutriments, si vous ne l’aimez pas… ne le mangez pas ! La même chose vaut pour les aliments Y, Z et tous les autres aliments de la planète. Ce n’est pas sorcier, si vous ne l’aimez pas, ne le mangez pas !

– Choisissez des aliments que vous consommerez avec plaisir : Comme je l’ai dit précédemment, les allergies alimentaires, les rejets et les autres problèmes de digestion existent. Donc, s’il y a un aliment qui correspond à cette description… ne le mangez pas ! Avez-vous une allergie aux noix ? Ne mangez pas de noix. Vous avez un problème avec le beurre ? Ne mangez pas de beurre. Est-ce que les produits laitiers ou les céréales vous causent des problèmes digestifs ? Évitez les produits laitiers ou les céréales.

D’autre part, si vous êtes l’une des nombreuses personnes qui n’ont pas de troubles de l’alimentation (ou autre), et que vous pouvez tout manger, tant mieux !

Celui qui vous dit de ne pas manger tel ou tel aliment est soit un idiot, un membre d’une secte alimentaire ou plus communément… les deux.

Choisissez des aliments que vous aimez consommer. Par exemple, les adeptes de la diète Paleo ont le sentiment que les humains devraient manger comme les hommes des cavernes durant la période paléolithique. Les végétaliens/végétariens estiment que nous ne devrions jamais manger des animaux ou des produits animales.

Si vous êtes d’accord avec ces styles d’alimentation basés autour d’un certain ensemble de croyances, je ne vous retiens pas, mangez comme il vous plaira ! Vous avez mon soutien.

Sérieusement, qui peut vous dire ce que vous devez faire… Et si vous voulez réussir votre dépense calorique quotidienne idéale et obtenir un apport en nutriments chaque jour en suivant un régime végétarien, un régime paléolithique, ou quelque chose de semblable … allez-y !

Toutefois, si vous êtes l’une des nombreuses personnes qui aiment manger de la viande, un régime végétarien n’est pas fait pour vous. Si vous souhaitez manger ce qui vous plait et ne pas expérimenter quelque chose que vous trouvez assez répugnant, en mangeant des aliments consommés par les hommes de cavernes, la diète paléo n’est également pas faite pour vous.

De même pour tout autre régime qui restreint les aliments/groupes d’aliments que vous préférez personnellement manger.

Encore une fois, ce n’est pas sorcier. Faîtes ce qui est bon pour vous !!

Choisissez des aliments qui vous sont pratiques et surtout « agréables » : Sur le papier, il est vraiment facile de dire « ce sont les aliments que je devrais manger ». Mais dans la vraie vie, parfois ça ne marche pas aussi bien.

Par exemple, certains aliments sont moins fréquents dans certaines parties du monde. Certains aliments sont même indisponibles là où vous vivez. Certains aliments coûtent beaucoup plus que d’autres. Certains aliments prennent beaucoup plus de temps à être préparé. Certaines personnes n’ont pas un accès facile aux marchés fermiers ou aux épiceries biologiques.

Ainsi, alors que la nourriture peut sembler «bénéfique» pour vous, quand vous essayez de réellement l’intégrer dans votre alimentation quotidienne, vous trouverez peut-être que ce n’est pas si facile que ça après tout.

Si vous continuez à essayer de l’intégrer sachant que vous sentez que ce n’est pas ça, vous foncez droit dans le mur.

Sur le long terme, le respect du régime alimentaire, c’est faire tout ce que vous estimez utile, agréable et nécessaire pour votre corps afin de maintenir votre poids idéal.

Faites des ajustements adaptées à vos préférences et exigences : Des 3 macronutriments qui constituent votre apport calorique quotidien (protéines, lipides, glucides), préférez-vous manger plus ou moins de l’un que les autres ?

Je ne prends même pas en considération votre raisonnement. Peut-être que vous vous sentez mieux quand vous mangez un taux de glucide inférieure ou supérieure, peut être que vous prenez beaucoup de graisse, ou mangez plutôt bio.

Quelle que soit votre raison, vous devriez ajuster votre alimentation afin qu’elle s’adapte à vos préférences.

Voici un exemple de la façon dont vous pouvez le faire en utilisant les glucides

Plus tôt dans ce guide, vous avez sans doute remarqué que j’ai donné beaucoup d’explications en ce qui concerne votre niveau de consommation idéale de protéine et l’apport des graisses sur votre régime.

Donc, si vous vouliez constituer un régime alimentaire faible en glucides (ou tout simplement envie de manger des protéines plus riches et/ou switcher vers un régime faible en graisses), tout ce que vous aurez besoin de faire c’est de maximiser à la limite du raisonnable votre consommation de protéines et minimiser le plus possible votre consommation de glucides.

D’autre part, si vous voulez avoir une alimentation plus riche en glucides, vous devriez juste faire tout le contraire.

Mangez au maximum de la limite de vos protéines et mangez un minimum à la limite du taux de graisse autorisé, pensez à soutenir ce changement par une bonne consommation de glucides. Votre apport calorique reste toujours ce qu’il doit être pour atteindre votre objectif, votre apport de protéines et de graisses à la fois doivent rester en harmonie, seuls les glucides doivent être ajustées et revus à la hausse ou à la baisse afin de s’adapter au mieux à la façon dont vous préférez manger.

Et si vous préférez juste avoir un bon équilibre (ce qui tend à être ma recommandation par défaut), il suffit de consommer les protéines et le gras en quantité moyenne de leurs gammes respectives, et les glucides de façon modérée.

Tant que votre apport calorique reste toujours ce qu’il devrait être, tout le reste restera stable de façon optimale.

Nous vous invitons à ne jamais modifier votre régime alimentaire si vous trouvez qu’il fonctionne, à aucun prix. Ce n’est là qu’un exemple de la façon d’y arriver.

Faites seulement ce qui est bon pour vous… rien d’autre

Comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas sorcier. Tout ce qui importe vraiment c’est ce qui suit :

Choisissez des aliments et ajustez votre alimentation de la manière la plus agréable, durable et préférable pour vous. Vous devez vous assurer de manger la bonne quantité totale de calories et de nutriments chaque jour (et veiller à ce que ces nutriments soient principalement de la meilleure qualité possible).

Le Régime alimentaire de chaque personne doit être mis en place uniquement sur la base des besoins et préférences personnelles, et non pas sur la base de ceux de quelqu’un d’autre. Ignorez les cultes de régime et concentrerez vous sur ce qui est bon pour vous et vous seul.

Qu’en pensez-vous ? Qu’est ce qui est bon pour vous ? Comment préférez-vous manger ?

Dans mon cas, je n’adhère pas à un style spécifique d’alimentation ou à un mode de sélection particulier d’aliments. Je suis fondamentalement fan de l’équilibre, j’obtiens cet équilibre d’une variété d’aliments sains que j’ai vraiment plaisir à manger. C’est aussi simple que cela.

Il n’y a absolument pas de restrictions particulières imposées à mon régime au-delà de la limitation typique de la malbouffe transformée, j’évite les aliments que je ne supporte pas à cause de mes problèmes de digestion (dans mon cas, les produits laitiers), j’évite également les aliments dont je n’aime pas le goût (par exemple, les patates douces).

La majorité de mon apport en protéines provient d’aliments comme le poulet, la dinde, le poisson et les oeufs.

La majorité de mon apport en glucides provient souvent de riz, pommes de terre blanches et beaucoup de fruits et légumes.

La majorité de ma consommation de gras est issue de noix (amandes, arachides en général et noix), huile d’olive, et des suppléments d’huile de poisson (plus sur cela plus tard).

Je ne me force jamais à manger des aliments que je n’aime pas, et je n’ai jamais évité les aliments dont je n’ai aucune raison légitime d’éviter. Je ne veux pour moi que ce qui est à 100% positif.

Ce faisant, cela me permet non seulement de palier à mes besoins quotidiens en calories, protéines, lipides et glucides sans aucun problème (ce qui est toujours l’objectif n ° 1), mais je ne ressens aucune contrainte, je pourrais vivre ainsi jusqu’à la fin de mes jours, car je ne me considère plus comme une personne qui suit un régime.

C’est désormais mon mode de vie alimentaire naturel.

Et c’est là la vraie définition du MEILLEUR régime. Votre travail consiste à comprendre ce qui est bon ou mauvais pour vous et de suivre mes règles de base.

Quelle est la prochaine étape ?

Maintenant que vous savez comment choisir les aliments qui constituent la majorité de votre alimentation et que vous avez fait les ajustements (le cas échéant) qui sont les mieux adaptés à vos préférences, il y a un autres «groupe alimentaire» qui doit encore être abordé.

Je parle de tous ces aliments étonnamment savoureux mais nutritionnellement inutiles, voir mauvais, que nous connaissons mais que nous ne devrions pas manger souvent !

Et cela bien sûr, nous amène à un sujet dont beaucoup de gens aiment entendre parler… Ce sont les repas de triche !

 Le repas “triche” : Comment faire pour utiliser les Repas Triches pour coller à votre programme minceur ?

(Cet article fait partie d’un guide/formation gratuit (et franchement super) pour créer le meilleur régime alimentaire pour maigrir, spécialement fait pour vous. Découvrez la table des matières de ce guide ici: Le meilleur régime pour maigrir au monde)

Abonnez-vous à la Newsletter APM pour recevoir encore plus d’informations très utiles pour maigrir sainement et naturellement. Insérez le nom que vous désirez et votre adresse e-mail, et rejoignez notre communauté pour une perte de poids rapide et sans stress…

Envie de Maigrir sans stress?

Comprendre la perte de poids

Recevez nos trucs, astuces, et conseils exclusifs pour maigrir dans la joie, ainsi que votre guide gratuit de bienvenue, en vous inscrivant à notre newsletter...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *