Apport Calorique Quotidien: Calories consommées vs calories brûlées

calories consommées versus calories brûléesQuel que soit le but de votre régime alimentaire, ou les sources d’informations auxquelles vous avez été exposé, la partie la plus importante de tout régime alimentaire qui se respecte est l’aspect qui concerne les calories.

Ou, pour être plus précis, votre apport calorique quotidien.

Comme je l’ai déjà mentionné, les calories représentent une partie importante du régime.

Elles sont la clé d’un régime alimentaire efficace. Ceci mis à part, aucun autre composant du régime ne pourra être aussi important que n’est l’apport calorique.

En fait, votre apport calorique quotidien est le seul composant du régime qui variera en fonction de votre but.

En d’autres termes, une fois que tout le reste (protéines, lipides, glucides, …etc.) est fixé à un pourcentage optimal de votre apport calorique, vous pouvez garder le même apport tout en perdant du poids, vous muscler ou faire tout ce qu’il vous plaira sans aucune difficulté.

La seule différence significative entre les différents objectifs alimentaire est l’apport calorique global.

Comme je l’ai dit, les calories sont la clé. Et la raison pour laquelle les calories sont si sacrément importantes vous apparaîtra clairement une fois que vous aurez maîtrisé ces quelques bases…

Les calories consommées

Vous savez sûrement que tout ce que nous mangeons et buvons fournit des calories. À l’exception de quelques nutriments tels que l’eau, tous les aliments et les boissons fournissent une certaine quantité de calories qui représentent notre apport calorique quotidien, c’est à dire, le nombre de calories que nous consommons par jour.

Puisque ce sont des calories consommées et qui sont prises en charge par votre corps, on les appellera aussi les « calories consommées« .

Les calories brûlées

D’autre part, nous avons les calories que nous brûlons.

Elles représentent ce que notre corps utilise comme énergie pour accomplir les tâches quotidiennes, et cela inclue même l’effort que nous déployons pour manger.

En outre, votre corps brûle effectivement un nombre important de calories chaque jour et ces calories vous gardent en vie, en vous permettant d’accomplir des tâches quotidiennes et importantes telles que la respiration, le pompage du sang, la digestion des aliments, etc…

Puisque ce sont des calories que nous utilisons et brûlons, on les appellera aussi « calories brûlées« .

Calories consommées vs calories brulées

Ce que vous venez d’apprendre est la base de la partie la plus importante du programme.

Plus important encore que tous les programmes alimentaires du monde, le résultat que vous obtiendrez dépendra essentiellement de la gestion par votre corps des calories consommées et des calories brûlées.

Ce que je veux dire par cela c’est que quoi que votre corps fasse (perte de poids, prise de poids, maintien de poids), cela est décidé par le rapport de force existant entre les calories consommées et les calories brûlées.

Un peu confus ? Je pense que ce tableau pourrait vous aider:

 

Cause, effet et conséquence des variations de l’apport calorique journalier

Cause Effet Conséquence pour le corps
La quantité des calories consommées est plus importante que celle des calories brûlées Surplus calorique Plus de muscle, plus de graisse, ou les deux.
La quantité des calories brûlées est plus importante que celle des calories consommées Déficit calorique Moins de muscle, moins de graisse, ou les deux.
Calories consommées = Calories brûlées Maintien Rien ne change

Ce que ce tableau montre, c’est la loi scientifiquement prouvée de la thermodynamique, et comment les énergies s’équilibrent, et se déplacent à l’intérieur du corps humain.

Bien entendu, cela prendra un petit moment avant que tout soit parfaitement clair pour vous !

Donc, soyez prêt, je suis sur le point de vous monter comment gérer votre consommation de calories, afin de modeler votre corps à votre guise…

La quantité des calories consommées est plus grande que la quantité des calories brûlées = Surplus calorique

Dans ce scénario, il se produit ce que l’on appelle un surplus calorique.

En d’autres terme, cela signifie que vous avez consommé plus de calories que vous n’en avez brûlé, et qu’il y a un surplus qui n’a pas été utilisé.

Plus clairement, vous consommez plus de calories que n’en demande votre corps. Il a déjà brûlé toutes les calories dont il avait besoin. Mais vous continuez tout de même à lui donner plus de calories.

Étant donné que votre corps n’a plus besoin de brûler ces calories en excès que vous consommez, il n’ a plus qu’une seule solution: les stocker dans le corps sous une forme ou une autre.

Voyez-vous, votre corps est vraiment intelligent. Étant donné qu’il utilise les calories pour avoir de l’énergie, il utilisera n’importe quelles calories que vous consommez pour accomplir toutes les tâches qu’il est censé effectuer.

Si vous lui fournissez un apport supplémentaire en calories, supérieur à ce qu’il peut supporter, il le stockera dans le corps pour une utilisation ultérieure.

Il existe fondamentalement deux manières de stockage pour ces calories:

1) En graisses

Ce scénario est évident. C’est, après tout, la manière la plus commune pour les gens de prendre du poids.

Ils mangent trop et trop riche, et cela amène une consommation quotidienne abusive de calories. En d’autres termes, ils consomment plus de calories que ne leur demande leur corps, et donc l’excès est stocké sous forme de graisse.

Donc, pour toute personne qui a pris un certain nombre de kilos en trop, cette explication relate comment et pourquoi cela est arrivé. Vous avez consommez plus de calories que votre corps n’a pu brûler, et ces calories en trop que vous n’avez pas utilisées ont été stockées dans votre corps sous forme de kilos en trop.

2) En muscles

Ce second scénario a tendance à surprendre les gens. Et pourtant ça ne devrait pas.

Voyez-vous, le muscle ne se construit pas à partir de rien.

Comme vous devez sûrement l’imaginer, l’entretien des muscles requiert de l’énergie et donc beaucoup de calories.

En d’autres termes, afin de construire du muscle, votre corps a besoin d’une dose supplémentaire de calories, une dose supérieure à votre besoin en calories à brûler pour les tâches habituelles. Dans ce cas, cet excès de calories va être stocké dans votre corps sous forme de muscle et non pas de graisse.

Un surplus calorique donnera soit une prise de muscle (c’est bien) ou de graisse (pas bien) ou une certaine combinaison des deux.

Et ceci mène à une autre question très évidente…

Qu’est-ce qui fait que le corps choisisse PARFOIS de stocker le surplus calorique dans les muscles ?

Réponse simple…

L’organisme reçoit un signal clair: Il doit construire du muscle.

Ici, quelques exercices de routine intelligemment conçus suffisent pour envoyer au corps un signal plutôt clair:

Allô ! Ici les muscles, besoin urgent en calories ! Tu peux nous envoyer le surplus au lieu de le transformer en graisse ? Merci !

Avoir une activité physique régulière est le facteur clé qui signale à votre corps qu’il faut maintenir le muscle et brûler la graisse (nous reparlerons plus tard de l’activité physique dans ce guide).

De plus, il y a différents autres aspects de votre régime qui vont jouer un rôle pas aussi important que le surplus calorique, mais significatif quand même, dans le maintien de votre masse musculaire et dans la perte de graisse. (Encore une fois, ce guide va tous les couvrir, restez branchés…)

Cependant, le point à retenir ici c’est….

Apport calorique quotidien- Vérité n ° 1 : Si votre objectif principal est le renforcement musculaire, il DOIT y avoir un surplus calorique. C’est l’exigence n° 1 d’un régime alimentaire de renforcement musculaire.

La quantité des calories brûlées est plus grande que la quantité des calories consommées = Déficit calorique

Dans ce scénario, il y a ce qu’on appelle un déficit calorique.

En clair, cela signifie que vous brûlez plus de calories que vous n’en consommez et qu’il y a un manque de calories.

Et pour être encore plus clair, vous ne fournissez pas à votre corps toutes les calories dont il a besoin. Il a déjà brûlé/utilisé toutes les calories que vous avez consommées, mais il lui en faut encore plus…

Puisque vous consommez moins de calories que ce que votre organisme demande, il y a seule chose qu’il puisse faire : trouver une source alternative d’énergie dans votre corps !

Comme je l’ai déjà dit, votre corps est très intelligent. Il va utiliser toutes les calories que vous consommez comme énergie pour effectuer toutes les tâches qu’il doit effectuer au quotidien.
S’il a encore besoin de plus de calories au-delà de la quantité que vous lui avez fournie, il va utiliser les calories qu’il avait précédemment stockées dans votre corps.

Et il y a principalement 2 sources que votre corps va utiliser pour puiser l’énergie en plus dont il a besoin :

Votre stock de graisse corporelle

En fait, ce premier scénario est assez évident. Il s’agit, après tout, de la façon dont vous perdez de la graisse.

Vous mangez moins, ce qui se traduit par un faible apport calorique quotidien. Cela signifie que vous consommez moins de calories que ce dont votre corps a besoin, de sorte qu’il utilise votre graisse du corps stockée pour l’énergie dont il a besoin.

Donc, pour ceux qui ont déjà perdu de la graisse, c’est comme ça et pour ça que cela est arrivé. Vous avez brûlé plus de calories que vous n’en avez consommées, ce qui a obligé votre corps à puiser dans votre stock de graisse et utiliser/brûler votre graisse du corps pour ses besoins en énergie.

Votre tissu musculaire

Et encore une fois, ce deuxième scénario pourrait surprendre et embrouiller certaines personnes. Mais, encore une fois, on ne devrait vraiment pas s’étonner de ça.

Comme je l’ai dit, le muscle c’est simplement des calories qui ont été stockées dans votre corps. Vous pouvez les aimer beaucoup plus que vous n’aimez votre graisse, mais votre corps ne se soucie pas de ça. Donc, lorsque vous êtes dans un état de déficit calorique et que votre corps a besoin de trouver une source d’énergie alternative, il n’ignorera pas complètement votre tissu musculaire pour n’utiliser que la graisse (malheureusement). Il peut (et va) utiliser les deux.

Ainsi, un déficit calorique entraîne toujours soit une perte de graisse (c’est bien), soit la perte de muscle (pas bon), ou une combinaison des deux.

Et cela, bien sûr, conduit à une autre question très évidente:

Qu’est-ce qui fait que le corps, pour ses besoins en énergie, brûle de la graisse corporelle stockée au lieu de brûler du muscle ?

Réponse simple aussi. L’organisme reçoit un signal clair: Il doit épargner les muscles.

Vous vous rappelez de ce que j’ai dit plus tôt ?

Que le fait de pratiquer quelques exercices intelligemment conçus est le facteur clé qui signale à votre corps d’utiliser le surplus de calories pour CONSTRUIRE le muscle plutôt que de le stocker sous forme de graisse ?

Eh bien, pratiquer un sport, faire de l’exercice ou fournir un effort physique régulier, est également le facteur clé qui signale à votre corps qu’il faut ÉPARGNER le muscle et seulement brûler les graisses.

De plus, comme noté avant, il y a d’autres aspects de votre régime alimentaire qui joueront également un rôle important pour s’assurer que votre corps maintiendra les muscles et brûlera de la graisse. (Encore une fois, ce guide couvrira cela. Restez avec moi.)

Notez bien que le point à retenir ici c’est …

Apport calorique quotidien- Vérité n ° 2 : Si votre objectif principal est de perdre de la graisse, alors il DOIT y avoir un déficit calorique. C’est l’exigence n ° 1 d’un plan de régime de perte de graisse.

Calories consommées = Calories brulées= Poids maintenu

Ce scénario est ce qu’on pourra qualifier de « situation de maintenance de poids« . C’est lorsque votre consommation quotidienne de calories et égale à celle que vous dépensez (brûlez).

Plus concrètement, quand vous consommez une certaine quantité de calories et que vous la brûlez, c’est comme si vous n’aviez rien consommé.

Encore plus concrètement, c’est quand il n’y a aucun surplus ou de déficit caloriques, ce qui signifie aucun excès d’énergie nécessitant d’être stocké dans votre corps (muscle ou graisse) et qu’il n’y a pas de raison de puiser dans votre énergie stockée (graisse ou muscle).

En bref, tout sera « maintenu » comme tel. Pas de prise ni de perte de poids, encore moins de prise ni de perte de masse musculaire. Juste le maintien.

Et c’est là que nous allons finalement commencer à aborder l’épineux sujet des chiffres et des doses…

Parce que lorsque les « calories consommées » sont égales à celles dépensées ou brûlées, cela veut dire que vous êtes à un bon niveau de maintien calorique.

Et c’est votre niveau de maintien calorique qui sera le point de départ pour vous rendre exactement compte de ce que votre consommation quotidienne future devra être, pour que vous puissiez atteindre votre but et faire ce que vous voulez de votre corps.

Et une fois que vous saurez cela, vous posséderez également « la clé » pour pouvoir constituer et assembler le reste de votre plan diététique (protéines, graisses, glucides).

Donc, allons-y ! Allons voir ensemble quel est votre niveau de maintien calorique quotidien…

 Niveau de maintien calorique: Calculez vos besoins caloriques journaliers

(Cet article fait partie d’un guide/formation gratuit (et franchement super) pour créer le meilleur régime alimentaire pour maigrir, spécialement fait pour vous. Découvrez le guide entier ici: Le meilleur régime pour maigrir au monde)

Abonnez-vous à la Newsletter APM pour recevoir encore plus d’informations très utiles pour maigrir sainement et naturellement. Insérez le nom que vous désirez et votre adresse e-mail, et rejoignez notre communauté pour une perte de poids rapide et sans stress…

Envie de Maigrir sans stress?

Comprendre la perte de poids

Recevez nos trucs, astuces, et conseils exclusifs pour maigrir dans la joie, ainsi que votre guide gratuit de bienvenue, en vous inscrivant à notre newsletter...

Vos Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *