Sélectionner une page

 

Cure détox est une notion assez récente dans le monde de la diététique, mais qui semble tenir pour longtemps, d’ailleurs on ne compte plus les bonnes occasions pour s’y soumettre bon gré mal gré !

La cure détox rime souvent avec nettoyage du corps, foie intestin côlon, reins et même peau et cheveux, et moral pour couronner le tout.

Cure détox ne veut pas dire se mettre au régime, ou s’affamer, et c’est loin de ressembler à des journées de jus de fruit et légumes verts, ou à des jeûnes complets ou intermittents.

D’ailleurs, chaque personne peut se concocter sa propre cure détox en fonction des besoins et des objectifs.

A quoi sert une cure détox ?

Evidement à détoxifier le corps, le débarrasser des toxines qui s’y sont accumulées depuis peu ou au cours de plusieurs années.

La fatigue ou le changement de saisons, les fins de fêtes et les régimes amincissants sont de bonnes occasions pour entamer une cure détox.

La cure détox va rétablir l’équilibre dans le corps, car une alimentation non saine et un manque d’activité, une mauvaise oxygénation du corps et un stress chronique va encrasser le corps et ralentir ses performances.

Ce nettoyage est nécessaire pour presque tout le monde, hommes et femmes, menant un mode de vie moderne et effréné, se nourrissant de plats industriels et trop transformés, négligeant les apports en nutriments, vitamines et oligoéléments.

La pratique a prouvé que les cures détox bien pensées aident de façon significative à enclencher une perte de poids. à condition de savoir ce que l’on doit attendre de cette cure et savoir s’arrêter au bon moment.

Comme presque toutes les choses merveilleuses pour notre santé, il y’a une limite à l’illusion et aux attentes non raisonnables d’une telle démarche.

Qu’attendre d’une cure detox sans trop en « attendre »

Avant tout, remettons les pendules à l’heure concernant cette notion de détoxification : le corps est capable dans des conditions normales de s’auto purifier et d’éliminer les différentes toxines qui passent par le foie, les reins, et le tube digestif.

Il ne faut pas attendre d’une soupe aux choux de nettoyer votre corps et de chasser les impuretés, il faut juste en attendre d’alléger la charge calorique et de reposer le tube digestif, ce qui est déjà fort appréciable.

Les cures aux jus de fruits et légumes sont également bénéfiques pour le corps, elles apportent une charge supplémentaire de vitamines et de sels minéraux, ce qui manque souvent dans une alimentation habituelle.

A vrai dire, ces courtes cures saines ne doivent même pas être appelée cures car elles devraient figurer souvent dans l’alimentation, sans aller jusqu’à s’en gaver à longueur de journée.

Ce qu’il faut remarquer, c’est qu’une alimentation bien équilibrée, ou on fait la part belle aux fruits, légumes frais et secs, acides gras polyinsaturés de différentes sources, suffisent à garder le corps « propre » et en bonne santé.

Les écarts occasionnels seront bien tolérés, puisque les fêtes et les occasions pour bien manger et partager des repas copieux, font du bien au moral et empêchent l’isolement.

Car, rester seul dans son coin avec son litre de jus de brocoli et de citron sous prétexte qu’on est en cure détox, est plutôt une intoxication du moral.

Mais alors, une cure détox, est à éviter ?

Absolument pas, il serait dommage de se priver de quelques jours de remise en forme, à condition de savoir ce qu’on en attend et ce qu’elle peut vraiment apporter.

Ce qu’il faut absolument éviter, à moins d’être suivi par un nutritionniste et sous sa responsabilité, c’est les cures très hypocaloriques de l’ordre de 500 calories par jour, et qui ne doit pas durer plus que le temps d’un weekend.

Bannir les cures mono diètes prolongées, car un aliment seul ne peut couvrir les besoins variés de l’organisme.

Le jeûne intermittent ou prolongé doit être strictement encadré, car il ne convient pas à tout le monde et porte une charge spirituelle à la quelle il faut être déjà initié.

Les cures détox non adaptées et trop restrictives qui visent à faire perdre du poids, peuvent donner l’effet inverse après leur arrêt, l’effet Yo-Yo tant redouté a toutes les chances de rebondir.

La consommation prolongée de légumes et fruits qui favorisent la fonction rénale, en excrétant plus d’eau et certes plus de toxines, peut s’avérer néfaste à long terme.

La perte importante d’eau entraine aussi la perte de certains minéraux indispensables à l’équilibre des liquides corporels.

Ce genre de cure s’accompagne de chute de tension et de perte de la masse musculaire, ce qui n’est certainement pas le but d’une cure détox.

Certaines cures détox sont encore plus dangereuses, c’est le cas de la consommation de plantes et de produits non recommandés, qui peuvent nuire à la santé physique ou mentale.

Et par dessus tout, il faut rester vigilent au risque d’accoutumance aux cures détox, Oui, on peut devenir addict à la nourriture « purifiante »

On risque de s’exposer à des carences graves, en plus de s’enfermer dans une bulle de recherche permanente de la nourriture la plus saine, et s’écarter du juste milieu en terme d’équilibre nutritionnel qui comporte en plus une grande part de plaisir.

Dans quels cas s’offrir une cure détox ?

En envisageant une purification comme une offrande ponctuelle faite au corps, on se fixant les bonnes limites en terme de durée et en choisissant la cure qui correspond à ses propres besoins.

Au changement de saisons

Le corps et le moral sont particulièrement encrassés pendant les saisons très froides ou très chaudes, l’alimentation y est souvent trop riche en viandes et féculents pour se réchauffer ou en sodas fraiches, glaces trop sucrées ou repas pris à l’extérieur qui ne sont pas toujours d’une qualité nutritionnelle intéressante.

Faire une cure détox est du plus grand bénéfice dans ces cas, car le corps a besoin de s’alléger et de se drainer pour éliminer les excès ponctuels.

Un weekend au calme accompagné de tisanes, jus faits maison, et légumes vapeur en veillant à manger paisiblement et en petites quantités suffit à se remettre du bon pied.

Après les fêtes

Les jours qui succèdent aux fêtes sont également une excellente raison pour se nettoyer de l’intérieur, cela dépend bien sûr de ce qu’on a consommé pendant ces jours de joie et de partage.

Si comme convenu, vous avez honoré vos papille de mets et de friandises, une courte détox viendra à bout de la lourdeur et nettoiera le corps pour se préparer à un retour à la vie normale.

Une semaine est souvent nécessaire  pour remettre de l’ordre, les jus de fruits et légumes vapeur, sans négliger l’apport en protéines pour ne pas souffrir de carence, le poisson est idéal pour une cure détox saine et respectueuse des besoins du corps.

Avant un régime sain pour perdre du poids

Quand la décision de perdre du poids est murement réfléchie, et que le programme minceur est écrit noir sur blanc avec tous les détails de l’alimentation et de l’effort physique qui doit l’accompagner.

Une cure détox peut être commencée une semaine avant le régime amincissant, elle permet de préparer le corps à une nouvelle alimentation, et une entrée en douceur dans une nouvelle relation avec son corps.

En effet, commencer par une détox douce, sans agresser le système digestif ou rénal, donne le signal au cerveau qu’un changement important est imminent, et une fois les objectifs et les attentes d’une telle démarche bien compris, on peut en toute quiétude entamer l’étape suivante.

L’article qui apparaitra la semaine prochaine traite les détails d’une cure détox pour perdre du poids, consultez le.

Share This